/news/currentevents
Navigation
Orages violents | Pannes de courant

Pannes de courant: la patience est de mise

orages
Photo MARTIN ALARIE / AGENCE QMI Sur la photo, un arbre arraché sur la rue Grenier dans le quartier Sainte-Rose, à Laval.

Coup d'oeil sur cet article

Les orages qui ont sévi dans plusieurs régions du Québec ont laissé une trace importante dans plusieurs secteurs, causant de nombreux dégâts ainsi que des pannes de courant. Hydro Québec demandait à la population, samedi, d'être indulgente alors que de nombreuses équipes travaillaient à rétablir la situation.

Au plus fort des pannes, vendredi soir, 560 000 ménages étaient plongés dans le noir. Si une bonne partie des foyers ont été rebranchés depuis, environ 159 400 ménages étaient toujours privés d'électricité, selon un bilan dévoilé à minuit, par Hydro-Québec.

Environ le tiers de ces abonnés habitent les Laurentides, où plus de 55 000 clients étaient toujours sans électricité, plus de 24 heures après les orages.

À Laval, on en dénombrait environ 39 000, tandis qu'il en restait 23 000 dans Lanaudière.

En Outaouais, 13 000 abonnés passaient une autre soirée sans courant, tout comme 13 700 autres ménages, au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Encore 7100 clients d'Hydro-Québec étaient plongés dans le noir à Montréal, comparativement à environ 4000 en Montérégie et 1000 en Mauricie.

«Près de 1000 employés et entrepreneurs sont à pied d'œuvre. Ceci comprend également des équipes de l'est du Québec (et du Nouveau-Brunswick) qui sont en route pour venir prêter main forte de même qu'une centaine d'employés provenant d'autres entreprises de services publics», a indiqué la société d'État.

Dans un message envoyé sur Twitter, Hydro-Québec a écrit que pour les Laurentides, Lanaudière et l'Outaouais, 70 % des clients devraient être rebranchés au cours de la journée de dimanche.

«Une situation exceptionnelle»

Selon Hydro-Québec, il est rare de voir un si grand nombre de pannes dans plusieurs secteurs en même temps.

«C'est une situation exceptionnelle en raison de trois facteurs: la violence des orages, le fait que plusieurs régions de la province ont été touchées et les dégâts importants qui ont affecté notre réseau», a indiqué Louis-Olivier Batty, d'Hydro-Québec.

Ce dernier affirme ne pas détenir de statistiques précises au sujet d'un autre événement qui aurait généré autant de pannes simultanées.

«Dans le temps de Noël l'an dernier, nous avions reçu beaucoup de neige et environ une centaine de milliers d'abonnés avaient été privés de courant, dans les Laurentides», a-t-il rappelé.

De plus, au début juillet, de courtes pannes causées par les feux de forêts qui faisaient rage dans le Nord-du-Québec avaient brièvement affecté environ 500 000 clients.

Un mort et des blessés

Pour certains, les orages de vendredi ont pris une tournure plus tragique. Une employée d'une piscine municipale de Boucherville âgée de 21 ans a perdu la vie lorsqu'une branche d'un arbre frappé par la foudre est tombée sur elle, au tout début des orages. Une femme de 40 ans a subi des blessures mineures et un enfant de six ans a souffert de blessures graves.

Peu de temps avant, à Prévost, dans les Laurentides, un chapiteau sous lequel s'était abritée une trentaine d'enfants d'un camp de jour s'est effondré à cause des rafales de vent. Six enfants entre 9 et 12 ans et deux moniteurs ont subi des blessures mineures.

Sur le même sujet
Commentaires