/entertainment/shows
Navigation
Céline | Plaines

Céline a déjà du plaisir sur les Plaines

Coup d'oeil sur cet article

Après des semaines de répétitions à Las Vegas, Céline Dion a finalement découvert, hier soir, la scène des Plaines sur laquelle elle offrira son grand concert de samedi. Une première répétition qui laisse déjà entrevoir de très belles choses pour ce concert attendu par des milliers d’admirateurs de la chanteuse.

QUÉBEC | Après des semaines de répétitions à Las Vegas, Céline Dion a finalement découvert, hier soir, la scène des Plaines sur laquelle elle offrira son grand concert de samedi. Une première répétition qui laisse déjà entrevoir de très belles choses pour ce concert attendu par des milliers d’admirateurs de la chanteuse.

À peine deux jours après le spectacle mémorable de Paul McCartney, les Plaines d’Abraham recevaient une autre artiste de renommée internationale, hier. Deux jours avant de se produire devant des dizaines de milliers de personnes, Céline Dion a fait une première répétition sur la scène du magnifique amphithéâtre naturel de la Vieille Capitale. Le Journal a eu un accès privilégié avec la chanteuse, durant cette première journée. En voici les faits saillants.

Petit retard à l’aéroport

Devant arriver à Québec en fin de journée, c’est avec quelques minutes de retard que Céline et son équipe ont atterri, à l’aéroport Jean-Lesage. Leur avion a posé ses roues dans un terminal d’affaires, le même que Paul McCartney a utilisé pour son séjour.

Arrivée dans la loge

Derrière la scène, on a aménagé de nombreuses loges pour l’artiste et l’équipe de production. Trouvant qu’il faisait froid dans sa loge, Céline n’a pas hésité à chercher elle-même les calorifères pour monter la température. On n’est jamais mieux servi que par soi-même, après tout! Avant de se rendre sur scène, la chanteuse a fait des vocalises pendant plusieurs minutes. «Regarde, René, ça sonne beaucoup mieux ici», a-t-elle dit à son mari, en lui montrant la salle de bain, en riant.

Premier contact avec les Plaines

Peu après 19h30, l’interprète s’est finalement rendue voir la fameuse scène. La douzaine de musiciens et les trois choristes s’y trouvaient déjà. Portant un foulard et une veste de cuir, pour ne pas prendre froid, Céline a amorcé la répétition avec le sourire. Déjà, on la sentait détendue et très heureuse de retrouver des chansons qu’elle n’a pas interprétées depuis si longtemps. Son plaisir de retrouver les Plaines, là où elle a vécu une soirée mémorable en 2008, était aussi évident.

Équipe québécoise

Même constat du côté de son équipe, composée d’une majorité de Québécois, autant sur scène qu’à la technique. Ceux-ci ont principalement baigné dans le répertoire anglophone de la chanteuse avec ses concerts à Las Vegas. «On aime ses chansons en français et c’est vraiment le fun de les refaire ici», nous a dit Yves «Lapin» Aucoin, concepteur des éclairages et directeur artistique. Pendant la répétition, il fallait le voir hocher de la tête à plusieurs reprises, au rythme de la musique. Déjà, on peut parier que le trio Je danse dans ma tête, Des mots qui sonnent et Incognito sera l’un des moments forts de la soirée.

Rock et émotion

Non loin de la scène, on a aperçu Josée Fortier, qui aide Céline pour ses interventions à la foule, et qui travaille avec la chanteuse depuis la fin des années 1990. Comment la metteure en scène décrirait-elle ce spectacle unique? «C’est vraiment un show de rock et d’émotion, dit-elle. Il y a les deux.» Une fois la noirceur arrivée, vers 21h, on a pu tester pour vrai les nombreux éclairages conçus pour le concert. De ce qu’on a pu voir les trois écrans géants devraient en mettre plein la vue à la foule.

Écoutez l’album «Sans Attendre¢, de Céline Dion, de même que ses plus grands succès
Commentaires