/misc
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

Cloudberry Kingdom : 10$ de pur plaisir

Coup d'oeil sur cet article

Cette semaine, j'ai le plaisir de faire la critique du jeu Cloudberry Kingdom. Et lorsque j'écris plaisir, je pense que je devrais plutôt écrire « LOLWTFBBQ Plaisir ».

Vous êtes-vous déjà dit que Mario, Rayman et les autres jeux de plate-forme sont bien trop faciles? Si oui, vous avez trouvé chaussure à votre pied. Cloudberry Kingdom mêle le charme old school d'un Mario avec la brutalité de Demon's Souls. Vous allez mourir. Souvent. Et vous allez adorer ça.

Le principe de Cloudberry Kingdom est que chaque niveau est aléatoire. Il est donc impossible de mémoriser les ennemis et les obstacles. Vous aurez entre autres à affronter des plates-formes qui disparaissent, des lasers venus du ciel et une gravité digne de Megaman.

Cloudberry Kingdom vous mets dans la peau d'un personnage qui ressemble étrangement à un mélange entre un « bonhomme allumette » et un minion des films Détestable Moi. Dès le début du jeu, on demande au joueur de se créer un personnage avec des accessoires plus ridicules les uns que les autres. Le mien portait une mitre (un haut chapeau de Pape) et une cape dorée, alors que celui de mon coéquipier avait une moustache cirée absolument ridicule.

Cloudberry Kingdom possède trois modes : Arcade, Histoire et Jeu Libre. Quatre modes de jeu (Escalade, Contre-la-Montre, Héros Rush et Hybride Rush) s'ouvrent progressivement dans Arcade. Le mode Histoire possède sept chapitres (dont le septième est intitulé « le masochiste »!) et Jeu Libre offre la possibilité au joueur de modifier les paramètres de jeu.

Le jeu en multijoueur (jusqu'à quatre joueurs) se réalise en coopération. Au fur et à mesure, on débloque des options qui modifie le jeu, le rendant plus difficile ou (un peu) plus facile. Parmi ceux-ci, notons le très excellent  mode « Jetman » qui ajoute un jetpack au dos du joueur. Définitivement un must.

La grosse faille du jeu est qu'il est répétitif. Après avoir joué pendant quelques heures, nous avions vu la totalité des différentes attaques que le jeu pouvait lancer sur nous.

Cloudberry Kingdom est vraiment un excellent jeu à essayer avec des amis. Il reste excellent en solo, mais notre plaisir a définitivement augmenté lorsqu'on a joué en coopération. Si vous aimez les jeux de plates-formes et que vous cherchez quelque chose d'original et d'incroyablement difficile, Cloudberry Kingdom est le titre parfait pour vous.

Et pour 10$, quoi demander de plus que du pur plaisir?

Feu vert : La difficulté; le jeu multijoueur; les niveaux aléatoires (des centaines!)

Feu rouge : Répétitif ; des graphiques qui auraient pu être mieux...

Cloudberry Kingdom (Pwnee Studios) - 2013 (PS3, XB360, Wii U) - Essayé sur PS3

Remerciement spécial à Matthieu Patoine pour avoir essayé une centaine de niveaux en ma compagnie!

https://youtu.be/GKUPhBwTmrg