/news/currentevents
Navigation
Funérailles | Pilote

Adieux émouvants

Des centaines de personnes rendent un dernier hommage à Maxime Trépanier

Maxime Trépanier
photo d’archives Pilote décédé

Coup d'oeil sur cet article

«Tu étais un merveilleux fils pour ta mère et moi. Tu étais un coéquipier de sports pour ton frère Danny, un complice de travail pour ton frère aîné Steve. Mais avant tout, tu étais notre ami.»

C’est devant une église bondée que le père de Maxime Trépanier a prononcé ces quelques mots, hier, lors des funérailles de son fils célébrées en l’église Saint-Gérard-Majella à Saint-Jean-sur-Richelieu.

«Pour ta femme, tu étais un mari aimant et attentionné. Pour tes deux trésors, Luka et Arthur, tu étais un père exemplaire», a poursuivi avec émotion Normand Trépanier, entouré de sa femme et de ses deux autres fils.

«En ton honneur, ta femme a choisi de changer le prénom d’Arthur pour celui de Maxime», a-t-il ajouté.

Maxime Trépanier serait vraisemblablement mort en tentant d’aider une collègue pilote de montgolfière à Mont-Saint-Grégoire, dimanche dernier.

Des centaines de parents, de proches, d’amis et de connaissances se sont entassés sur les bancs de l’église afin de rendre un dernier hommage à l’homme de 27 ans.

Ses collègues pompiers du Service de sécurité incendie de Saint-Jean-sur-Richelieu, de la Régie intermunicipale d’incendie de Mont-Saint-Grégoire et de Sainte-Brigide-d’Iberville et de l’Académie des pompiers ont formé une haie d’honneur.

«Nous venons aujourd’hui (hier) pour honorer son salut. Nous sommes ici à titre de reconnaissance», a confié l’un d’eux à sa sortie de l’église.

La cérémonie était présidée par le père d’Édith, l’épouse de Maxime, l’abbé Boudreau. Riche en émotions, la cérémonie était à l’image du passionné de montgolfière, selon plusieurs personnes interrogées par le Journal à la sortie de l’église.

Discours du père

Normand Trépanier, le père du défunt, a rendu un vibrant hommage, suivi d’un des amis de Maxime. À la fin de la cérémonie, un enregistrement de la chanson Over the Rainbow, interprétée par la cousine du pilo­te, a été joué à l’intérieur de l’église.

Envolée de ballons

Deux nacelles de montgolfières, disposées devant les escaliers, étaient ornées de ballons blancs. La cérémonie s’est conclue par une envolée de ballons.

En guise d’adieux, la foule en a laissé filer des dizaines dans les airs avant d’applaudir chaleureusement.

Incapables de pénétrer dans l’église, plusieurs personnes ont patienté plus d’une heure à l’extérieur pour assister à ce moment poignant.

«Nous sommes ici par sympathie et par respect pour la famille ce matin», a commenté une dame venue pour assister à l’envolée de ballons.

Dernier hommage

«Nous sommes venus lui rendre un hommage. C’est de valeur et ça nous faisait quelque chose», a avoué Fernand Michaud.

L’International de montgolfières rendra un dernier hommage au défunt pilote ce soir lors de la cérémonie de clôture des festivités. Son ballon s’envolera le premier, entouré des ballons de son père Normand et de son frère Danny.

Avec la collaboration de l’Agence QMI

Commentaires