/opinion/blogs/columnists
Navigation

Artistes internationaux à Saguenay

Coup d'oeil sur cet article

Dwight Yoakam 2

 

Ce n’est plus une cachette, le maire de Saguenay, Jean Tremblay, souhaite attirer davantage d’artistes de la tremble à Dwight Yoakam à Saguenay.  Ce dernier sera de passage au Festival forestier de Shipshaw samedi prochain. Par contre, monsieur le maire sait que ce ne sera pas facile et avoue même être stressé.

«Il y a toujours un peu de stress entourant un tel événement parce que si on fait des erreurs, on va payer le prix. Il faut donner un service impeccable. Si on est faible, le mot va se passer dans le milieu des artistes internationaux. Nous devons comme grande ville, être à la hauteur de ces grands artistes. Tout doit être calculé», insiste le premier magistrat de Saguenay qui affirme que c’est littéralement la fusion municipale qui a fait grandir le Festival Forestier de Shipshaw.

Fusion bénéfique

Avant la fusion, le budget annuel total se situait à 1500$. Aujourd’hui, on parle de 600 000 $. Y a des gens de partout qui vont coucher tout à l’entour du site dans leurs campeurs. Sur les 300 motorisés attendus, 25 proviennent des États-Unis. Au total c’est entre 14 000 et 20 000 personnes qui viendront faire leur tour à Shipshaw.», révèle M. Tremblay qui se souvient très bien d’où l’idée, cinq ans plus tôt, d’amener des vedettes country au Festival forestier de Shispshaw à germé.

Inspiration du King

«J’étais dans la maison d’Elvis Presley et j’ai reçu un appel pour faire une conférence téléphonique pour un comité exécutif. Après l’avoir fait, j’ai demandé à parler à Fabien Hovington pour lui faire part de mon idée d’amener des artistes country  de renoms à Shipshaw. Il a fait ce qu’il faut depuis et ce n’est qu’un début», termine Jean Tremblay.