/spsections/news
Navigation
Cahier spécial

Lac-Mégantic : Ils étaient 47

Un cahier commémoratif et une page interactive en mémoire des victimes de Lac-Mégantic

Ils étaient 47

Coup d'oeil sur cet article

Le cahier commémoratif publié dans les pages du Journal de Montréal, ce samedi, et la version interactive qui se trouve sur notre site web, se veut notre façon d’évoquer l’immense tragédie qui a frappé Lac-Mégantic le 6 juillet et de témoigner de ce que le Québec entier a perdu ce jour-là.

Depuis cette nuit fatidique, le Journal a publié de nombreux articles, photos et vidéos décrivant et analysant en détail tous les aspects du désastre, de l’absence de mesures de sécurité adéquates à l’appui inconditionnel des gens de partout, déterminés à aider Lac-Mégantic à se remettre sur pied.

Ce portrait des 47 victimes de la tragédie de Lac-Mégantic veut mettre en évidence l’aspect humain de ce drame. Nos journalistes ont passé des semaines à interviewer les membres des familles des victimes et leurs amis. Leur but: tracer un portrait tout personnel des disparus et dépeindre ce qu’ils représentaient pour les gens qui les entouraient.

Certains détails révélés dans ces témoignages sont bouleversants. D’autres décrivent des moments de joie et témoignent de vies bien remplies, bien que tragiquement écourtées. Et d’autres montrent le courage et la résilience de leurs proches.

Il est particulièrement délicat de rencontrer des familles et des amis affligés du décès soudain de proches. Le journaliste doit être respectueux et à l’écoute des gens.

Certains se sont entretenus des heures avec nous, se remémorant des souvenirs heureux et partageant des anecdotes amusantes. Pour eux, il était important que nous sachions tout ce que les disparus représentaient pour eux et que nous comprenions l’intensité de leur malheur.

D’autres ont préféré vivre leur deuil en privé. Soit ils ne tenaient pas à nous parler, soit ils n’avaient que quelques instants à nous accorder. Nous avons respecté leur désir d’intimité.

C’est ce qui explique que certains des portraits publiés sont plus courts que d’autres. Ce n’est surtout pas parce que nous croyions que ces gens étaient moins importants ou que leur témoignage était moins pertinent.

Le Journal voudrait remercier les gens de Lac-Mégantic d’avoir ouvert leurs portes et leurs coeurs à nos journalistes et nos lecteurs.

N'hésitez pas à laissez sur cette page web, ci-bas, vos commentaires à l'équipe du Journal ou vos messages à l'endroit des proches de ces 47 personnes.

George Kalogerakis,
Directeur de l'information du Journal de Montréal
Responsable du projet
george.kalogerakis@quebecormedia.com

Commentaires