/entertainment/celebrities
Navigation
La vie montréalaise

Première montréalaise sans controverse

Coup d'oeil sur cet article

Récipiendaires de la Palme d’or 2013 à Cannes et ovationnés au Festival international du film de Toronto, le réalisateur Abdellatif Kechiche ainsi que les actrices Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux étaient de passage dans la métropole hier. Le film La vie d’Adèle chapitres 1 & 2, qui traite de l’histoire d’amour passionnée entre deux jeunes femmes, a ainsi fait l’objet d’une grande soirée gala au Cinéma Impérial.

Les deux têtes d’affiche ont récemment défrayé la manchette, qualifiant d’horrible le tournage du long métrage. Les propos étaient cependant beaucoup plus tempérés en cette première québécoise. «Ç’a été lourd, éprouvant, intense, a confié Adèle. Ç’a été comme une grande passion en fait, avec de grands hauts et de grands bas. Il y a quelque chose de viscéral entre ces deux filles. Alors du coup, c’était intéressant à jouer. Ce tournage m’a enrichie. Je suis fière de ce film. Ça reste la meilleure des écoles.»

 

Commentaires