/lifestyle/casa
Navigation
Top modèle

Après le condo, place à la jeune famille

Coup d'oeil sur cet article

Longtemps, les québécois ont traîné derrière eux une réputation de locataires. Aujourd’hui, en 2013, nous sommes toujours bons derniers au Canada, mais la situation s’est considérablement améliorée, 61% des québécois sont propriétaires, alors que la moyenne canadienne est de 69%.

Longtemps, les québécois ont traîné derrière eux une réputation de locataires. Aujourd’hui, en 2013, nous sommes toujours bons derniers au Canada, mais la situation s’est considérablement améliorée, 61% des québécois sont propriétaires, alors que la moyenne canadienne est de 69%.

Et la situation ne devrait cesser de s’améliorer, grâce à une foule de projets domiciliaires, à Montréal, ou en banlieue. Aujourd’hui, je vous parle du projet «Les Bourgs de la Capitale», à Belœil.

Dans cet environnement mixte, entièrement construit autour d’une foule de services orientés vers la famille, CLSC, école, CPE, commerces de proximité, j’ai trouvé un petit bijou, pour le ou la célibataire qui a choisi de vendre son condo, pour fonder une famille.

DES MAISONS DE VILLE, AU CŒUR DE LA BANLIEUE

Dans le secteur «Les Bourgs de la Capitale», à Belœil, Habitations Chabert nous propose un projet particulièrement bien adapté aux besoins des jeunes familles.

Quatre modèles sont offerts, de deux ou trois chambres aux étages. Les sous-sols offrent amplement de superficie, pour installer une autre chambre à coucher de même qu’une grande salle familiale.

FORMULE CONDO, SANS COMPLEXE

Pas de voisin au-dessus, pas de voisin au-dessous, une insonorisation à toute épreuve entre les modules de maisons, les propriétaires n’ont aucun entretien à faire, que ce soit pour le terrassement ou pour le déneigement.

Les options sont multiples. La maison de ville que nous visitons aujourd’hui, est dotée de trois chambres à l’étage. Mais la flexibilité est de mise. Par exemple, la salle de lavage de l’étage, peut être déplacée au sous-sol, et remplacée par un walk-in, attenant à la chambre principale. De la même façon, on peut réunir les deux chambres secondaires, pour en faire une chambre principale des plus confortables.

Alors, ensemble, on visite!

Commentaires