/news/currentevents
Navigation
Évasion de prison

Les trois présumés complices restent derrière les barreaux

Évasion en hélicoptère
Photo Archives / Courtoisie En mars, un adolescent avait capté avec son cellulaire des images de l’évasion.

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-JÉRÔME - Les trois présumés complices de l’évasion par hélicoptère survenue au printemps dernier, dans la prison de Saint-Jérôme, dans les Laurentides, devront rester derrière les barreaux pour quelque temps encore.

Lundi matin, la comparution pour remise en liberté de Luana Larose, Samuel Barbeau et Vincent Barbeau a été remise à une date ultérieure parce que le procureur de la Couronne attitré au dossier était affairé à une autre cause.

La Couronne a tout de même fait savoir qu’elle s’objectait à la remise en liberté des trois accusés qui, rappelons-le, sont la copine et les deux demi-frères de Benjamin Hudon-Barbeau, un des détenus qui s’est évadé le 17 mars.

Arrêtés mercredi dernier, les trois suspects font face à diverses accusations concernant l’évasion elle-même, le détournement de l’hélicoptère ainsi que pour la séquestration du pilote. Ils ont également été accusés d’avoir volé une plaque d’immatriculation sur un véhicule.

À la mi-mars, Benjamin Hudon-Barbeau et Dany Provençal avaient réussi une évasion en hélicoptère du centre de détention de Saint-Jérôme. Ils avaient été épinglés quelques heures plus tard.

 

Commentaires