/misc
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

A new challenger appears, SteamOS arrive dans nos salons

Coup d'oeil sur cet article

La fin de 2013 s’annonçait déjà intense avec le PS4 et la Xbox One qui vont s’affronter dans une bonne guerre de consoles comme on en avait pas vu depuis la rivalité Sega/Nintendo. Comme plusieurs je pensais que le combat allait se limiter à ces deux joueurs avec la WiiU qui ferait probablement une petite tentative et sa s’arrêtait pas mal à ça.

Ce matin, Steam a toutefois lancé une bombe en annonçant Steam OS et en annonçant du même coup que Valve allait entrer dans la guerre pour la possession de notre salon.

PS: Cet article a été écrit avec l'information disponible au moment de sa rédaction. Il se peut que les choses évoluent rapidement dans les jours à venir. 

Steam OS, ça mange quoi?

Steam OS est un système d’exploitation basé sur Linux pour les appareils multimédias de votre salon. Sa fonction première est de vous permettre de streamer vos jeux qui roulent sur votre ordinateur, tablette ou tout autre appareil capable de faire fonctionner Steam.  Le but ultime est que votre collection de 150 jeux soit accessible sur votre écran de télévision. À noter que Steam OS sert principalement à streamer le contenu de Steam qui roule sur un autre appareil, donc votre PC peut fonctionner avec Windows, faire fonctionner un jeu DirectX et le tout s’affiche sur votre télévision grâce à SteamOS.

On pourrait penser que SteamOS est finalement un moyen d’amener les jeux PCs dans le salon mais ça va un peu plus loin que ça. Pour fonctionner, SteamOS n’a besoin que d’une source Steam qui lui envoie les informations. Pour le moment on parle de PC et de tablettes mais un appareil comme le SteamBox qui nous a été promis ou encore simplement un lecteur Blu-Ray avec des capacités multimédias un peu plus poussé pourrait suffire.  Bien que rien n’ait été confirmé de la part de tiers partis, il est clair que SteamOS peut permettre de transformer un appareil multimédia facilement en console improvisée.

Valve nous promet aussi des capacités multimédias supplémentaires comme le streaming vidéo, comprendre ici Netflix, un cloud pour les sauvegardes de jeu et reprendre une partie n’importe où et on obtient une plateforme qui n’est pas si loin que ça des nouvelles plateformes PS4 et Xbox One en terme de capacités multimédias.

Le meilleur de toute l’histoire? C’est gratuit!

Les limitations maintenant

Bien que j’ai très hâte d’avoir accès à mon énorme collection sur ma télévision il y a quelques différences avec les consoles classiques qui peuvent faire mal.

Tout d’abord, la performance sera limitée par d’abord l’appareil sur lequel Steam fonctionne et ensuite la qualité du stream avec SteamOS.  Bref, si mon ordinateur est mauvais, les performances sur ma télévision vont s’en ressentir. Aussi, certains jeux PC qui demandent souris et clavier peuvent être moins accessible sur Steam OS. Finalement, certains jeux ne fonctionneront pas sur SteamOS au départ et devront être adaptés par les développeurs. Il est probable que certains développeurs ne voudront pas adapter leurs jeux à la nouvelle plateforme.

Autre point majeur, SteamOS n’est pas une console toute incluse qui contient un processeur,  une carte graphique, un disque dur, etc... Autrement dit, pour que le tout fonctionne il faut quand même investir dans un autre appareil.  On peut penser que la Steam Box sera une alternative bon marché et que certains tiers partis ajouteront des capacités à leurs appareils afin de permettre à Steam OS de fonctionner mais pour le moment, on a rien de confirmé.

Dernier point qui je pense vaut la peine d’être mentionné est que les sorties PC se font souvent après les sorties consoles quand il s’agit de jeux d’abord destinés aux consoles. Le délai s’est énormément rétréci dans les deux dernières années mais  ce n’est pas encore simultané. Pour prendre un exemple récent, GTA V  n’est pas disponible sur PC et dans une guerre de console on peut penser que le consommateur va choisir la console qui obtient les jeux en premier.

La boule de cristal maintenant

Qu’est-ce que l’avenir nous réserve? Une autre compagnie aurait fait cette annonce et je serais sceptique, mais venant de Valve, je pense que cette annonce a le potentiel de mettre un bâton dans les roues à Sony et Microsoft. Valve a les reins solides pour s’engager dans une guerre de console avec les deux grands et ils ont démontrés par le passé que leur modèle d’affaire est très efficace.

Pensez-y, si vous êtes un gamer comme moi qui joue sur PC et console, le SteamOS devient très très intéressant.  Avec les ventes fréquentes de Steam, je n’ai qu’à attendre qu’un jeu tombe en spécial à un prix ridicule avant de le jouer sur ma TV. En plus, Steam offre aux développeurs une plateforme directe vers le consommateur sans avoir à passer pas de grosses compagnies comme EA. Plusieurs développeurs se sont plaint de ces grosses compagnies qui mangent les profits et une alternative qui permet de rejoindre le publique sur PC et consoles peut être très intéressant pour eux.

Au final, il est tout à fait possible que SteamOS ne change pas grand-chose... ou il est aussi possible que d’ici un an ou deux, on assiste à une petite révolution dans nos habitudes de consoles comme ce qui s’est passé sur PC avec Steam il y a quelques années.