/news/politics
Navigation
Mairie de Montréal

Denis Coderre se sépare d'un candidat

Denis Coderre
Photo Archives / Agence QMI Denis Coderre, candidat à la mairie de Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Alors qu’il présentait hier son programme pour les communautés culturelles, Denis Coderre s’est fait poser des questions au sujet du candidat qu’il a dû renier vendredi.

«Je refuse de vivre dans une société où on rend les gens coupables par association», a répété le candidat à la mairie de Montréal.

Mario Charpentier, candidat comme conseiller d’arrondissement d’Outremont, s’est fait montrer la porte de son équipe après avoir reçu deux amendes du Directeur général des élections pour avoir aidé deux personnes à verser à l’Action démocratique du Québec plus d’argent que la limite permise en 2008.

M. Coderre a tenté de minimiser la réaction de ses adversaires politiques, qui voient cet incident d’un mauvais œil.

«Ils sont tous nerveux et essaient de me discréditer. C’est ça, la politique», a-t-il lancé.

Contre la charte

Il a profité de l’occasion pour pourfendre de nouveau le projet de charte des valeurs québécoises, arguant qu’«intégration ne veut pas dire uniformité».

Parmi ses propositions pour les communautés culturel­les, notons la nomination d’un conseiller du maire sur la diversité. Il entend accroître leur présence dans la fonction publique montréalaise (notamment en révisant les tests d’embauche), créer un groupe de réflexion sur le profilage racial et accompagner les immigrants dans leurs projets d’entreprise.

Commentaires