/news/currentevents
Navigation
Trafic de diamants

Des millions détournés

Un marchand de diamants soupçonné d’une vaste fraude

Des millions détournés
Photo Pierre-Paul Poulin Le marchand de diamants Francis Weitz à sa sortie du poste de la GRC à Montréal. L’homme est soupçonné d’une fraude de plusieurs millions en Belgique.

Coup d'oeil sur cet article

Un marchand de diamants recherché par la justice belge a été arrêté à Saint-Jérôme en mai dernier. Francis Weitz est soupçonné d’avoir détourné pour plus de 7,7 millions $ à 20 entreprises œuvrant dans le diamant en Belgique.

Un marchand de diamants recherché par la justice belge a été arrêté à Saint-Jérôme en mai dernier. Francis Weitz est soupçonné d’avoir détourné pour plus de 7,7 millions $ à 20 entreprises œuvrant dans le diamant en Belgique.

Lors de son arrestation pour une simple ­infraction au Code de la route, les policiers ont découvert des bijoux pour une valeur de 70 000 $ à 80 000 $. L’homme aujourd’hui âgé de 60 ans était recherché en vertu d’un mandat international d’Interpol.

La police belge le soupçonne d’une fraude à large échelle qui se serait étalée entre 2007 et 2012. Durant cette période, l’homme et deux de ses entreprises auraient fait des chèques sans provision et omis de payer les fournisseurs pour des diamants qu’ils avaient vendus.

Au total, 20 entreprises ont porté plainte dans la ville d’Anvers. Se disant victime de menaces, il a quitté le royaume belge en juin 2012 pour se rendre au Québec.

Ses deux entreprises, GMTR Diamonds et Star Gem Diamonds ont toutes deux fait faillite. Au moment de la dissolution, elles avaient des dettes de 2,9 millions d’euros et de 1,9 million d’euros (diamants en consignation non retournés ou non payés).

Menacé d’extradition

Comme il n’a pas de statut officiel au pays, il risque maintenant l’extradition. C’est un de ses principaux clients au Canada, Miran Armutlu, qui a payé la caution de 8000 $ pour qu’il retrouve la liberté en attendant une décision.

C’est également lui qui l’héberge dans sa résidence.

 

Commentaires