/finance/taxes
Navigation
Finances

Les riches paient de moins en moins d’impôt, selon l’IRIS

Revenu Québec
Photo Archives / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Les gens fortunés résidant au Québec sont en mesure de bénéficier d’avantages fiscaux plus intéressants que le reste de la population creusant ainsi l’écart entre les différentes classes de la société.

Ce constat est le résultat d’une note publiée mardi par l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS).

L’étude indique qu’entre les années 1982 et 2010, les revenus après impôt des gens les plus fortunés ont augmenté de 86 %, tandis que les revenus des autres contribuables sont demeurés relativement stables.

«On impose de moins en moins ces fortunés, a souligné Simon Tremblay-Pepin, chercheur à l’IRIS et co-auteur de la note. De 1998 à 2010, leur taux d’imposition effectif incluant le provincial et le fédéral, est passé de 37 % à 30,5 %, une diminution de près du quart. Une très mauvaise décision du point de vue des inégalités.»

Qui sont les riches?

L’étude de l’IRIS brosse un portrait des Québécois les plus riches. Cette proportion représente 1 % de la population de la province.

En 2010, le 1 % le plus riche comptait 61 765 personnes dans la province, alors qu’en 1982, on en dénombrait 37 705. Il s’agit essentiellement d’hommes, plus scolarisés que l’ensemble de la population, qui œuvrent généralement (en ordre décroissant d’importance) dans la gestion, la santé, les affaires, la finance et l’administration, l’enseignement, le droit, les services gouvernementaux, les sciences naturelles et appliquées.

Ce club sélect est de plus en plus huppé : en 2010, il fallait déclarer 178 000 $ de revenu annuel pour faire partie du groupe des 1 %, contre 135 190 $ en 1982.

Les riches tirent surtout leurs revenus de gains en capitaux, de placements et de régimes de retraite. La part des salaires dans leurs revenus est passée de 50 % en 2000 à 44 % en 2010.

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.