/opinion/blogs/galleries
Navigation

Entre l'ombre et la lumière

Coup d'oeil sur cet article

Entre l'ombre et la lumière 

Affectation: faire des photos de François Massicotte dans sa banlieue !
Une journée parfaite: le ciel est bleu avec un magnifique soleil d'après-midi.
En me rendant dans sa ville, j'imagine le soleil éclairant son entrée de garage avec les accessoires prévus pour la photo: une voiture de banlieusard, un kit de lavage de voiture, une tondeuse, un chien et une belle mère... Facile !
Hélas... Tout y est, mais il manque l'essentiel: la belle lumière !
Un méga-contrejour, le soleil est derrière la maison. Il n'y a que de l'ombre. Le set-up parfait est chez le voisin d'en face. Mais pas chez lui.
Le ratio ombre / lumière est si contrasté qu'il faut ajouter un flash pour éclairer le coté sombre de son visage.
Ok. J'installe le flash en pleine puissance et près de lui, mais ça ne suffit pas. Alors je sors le réflecteur pour dévier la lumière du soleil qui est pénible pour les yeux. François est pratiquement aveuglé...
« Quand tout est près, François, tu ouvres les yeux et je prend la photo... »
Et voilà. C'est avec beaucoup de patience qu'on y est arrivé. Même si parfois, la photo semble si facile à réaliser...