/opinion/blogs/galleries
Navigation

Une note de bulletin qui va droit au coeur

Coup d'oeil sur cet article

Marilyn et son bulletin Marilyn et son bulletin

Lorsque je suis arrivée chez elle, j'ai vu qu'elle avait des robes de princesse. Je lui ai demandé si elle voudrait bien, après la prise de photos, me montrer sa toute dernière robe, d'un bleu éclatant et brillant. Elle a accepté avec empressement et comme elle attendait ce moment avec impatience, elle a pu se prêter plus facilement au jeu de la photographe qui voulait des photos d'elle avec sa maman, avec ses poupées, etc.

Marilyn a ensuite mise sa robe. Et elle a posé avec plaisir, regardant l'objectif en souriant, puis en tournant sur elle-même pour faire voler sa robe.

À la toute fin de la séance, elle m'a demandé de l'attendre quelques instants. «J'ai un secret pour toi», m'a-t-elle dit. Elle est partie au fond du salon, sur le sofa, et  s'est mise en boule pour cacher ce qu'elle faisait. Je l'ai attendue, curieuse.

Puis, elle en courant, elle m'a donné une feuille de papier, sur laquelle elle avait écrit un gros «A».

Voulait-elle réellement me donner une bonne note pour le travail que j'ai fait avec elle ? Je n'en sais rien. Mais je conserve cette feuille précieusement, comme une belle note sur le bulletin de la vie...

Vous pouvez voir toutes les photos de la petite Marilyn dans l'article «L'espoir de Marilyn», de ma collègue Héloïse Archambault .