/entertainment/music
Navigation
Les Bons Jack

Quatre députés perpétuent le message de Jack Layton

jack
PHOTO COURTOISIE C’était à la Saint-Jean en juin 2011 à Gatineau. Jack Layton avait chanté Les ailes d’un ange avec Pierre Dionne Labelle. C’était la dernière fois que le député a vu son chef, décédé deux mois plus tard.

Coup d'oeil sur cet article

Les Bons Jack, c’est le nom amical que se sont donné quatre députés néodémocrates, dont le député Pierre Dionne Labelle, pour «perpétuer le message de simplicité, d’accessibilité et d’amour de la vie de Jack Layton».

Député de Rivière-du-Nord, Pierre Dionne Labelle a été chansonnier dans sa jeunesse, avant de s’impliquer dans le communautaire puis d’être élu sous la bannière du Nouveau Parti Démocratique (NPD) en mai 2011.

«Les Bons Jack est un groupe formé de quatre députés qui sont de bons musiciens. C’est lors d’un party entre députés qu’on s’est mis à gratter la guitare, tout simplement», explique-t-il.

Jean Rousseau, député de Compton-Standstead joue de la basse. Il a fait partie de nombreux groupes en Estrie. Le batteur François Lapointe (député à Rivière-du-Loup) a fréquenté le Conservatoire de musique de Montréal et exercé le métier de sonorisateur.

Le groupe est complété, au piano et au chant par le député de Trois-Rivières, Robert Aubin. Détenteur d’un baccalauréat en éducation musicale avec spécialisation en chant, il a gagné sa vie comme musicien.

Pour répéter, les Bons Jack ont trouvé un local à Ottawa. Pour tous les députés aux Communes, le lundi soir est le moment pour faire des activités personnelles: «Les lundis sont bloqués pour nos répétitions. Si beaucoup des députés à Ottawa jouent au hockey, nous c’est la musique!»

Perpétuer un héritage

«On s’est aperçu que de former un groupe pour donner des concerts, ça serait un bon moyen d’amasser des fonds pour nos associations politiques locales. Et surtout d’aller chercher le monde ordinaire, à l’image de notre parti», explique Pierre Dionne Labelle.

Il existe aussi une motivation plus profonde : «Il s’agit de faire revivre la sympathie et la simplicité de la personne qu’était Jack Layton», ajoute Pierre Dionne Labelle. «On va faire des téléthons. L’important est de perpétuer l’héritage de Jack Layton, qui jouait de la guitare et de l’harmonica.»

Pierre Dionne Labelle se souvient d’une fête de la Saint-Jean à Gatineau en 2011. Il jouait sur scène quand son chef est monté pour chanter une chanson de Charlebois: « Plus tard durant le concert, il s’est avancé dans la foule et a entonné Gens du pays. La foule a fait silence pour l’écouter. C’était un moment mémorable. En plus, c’est la dernière fois que je l’ai vu en personne.» Jack Layton est décédé du cancer le 22 août 2011.

Le spectacle

Les Bons Jack se produiront au bénéfice de l'Association néodémocrate de Rivière-du-Nord le samedi 16 novembre à 20 h au Café d’en Face de Saint-Jérôme. «Le concert tentera de créer une atmosphère amicale. Nous allons jouer des chansons que tous connaissent, comme Charlebois, Édith Piaf, Joe Dassin, Félix Leclerc ou les Colocs», conclut le député de Rivière-du-Nord.

La soirée du 16 novembre sera animée par la députée Mylène Freeman. Il faut réserver ses billets au 450 275-3044.

 

Commentaires