/misc
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

Beyond: Two Souls, une expérience intense, mais...

Coup d'oeil sur cet article

Je me souviens que lorsque Beyond: Two Souls avait été annoncé, je me suis tout de suite dit qu'il faudrait que j'essaie ce jeu. Suite spirituelle de Heavy Rain, jeu prisé à mainte reprise et que j'ai aussi personnellement adoré, j'attendais donc beaucoup de Beyond. Aura-t-il été à la hauteur du succès de son précécesseur? Presque. Voici ma critique.

beyond-two-souls-egamer-4

Une histoire dark Bien que l'on s'éloigne de la formule des meurtres de Quantic Dream, l'univers de Beyond: Two Souls en reste tout de même un bien sombre. On suit donc l'histoire de Jodie au travers de son enfance où elle découvre les pouvoirs de l'entité attachée à elle, Aiden, ainsi qu'au travers de son adolescence où elle désire n'être qu'une fille normale  et l'âge adulte, mais de manière non-chronologique. L'histoire est tout ce même écrit de façon à ce qu'il n'y ai pas trop de difficultés à suivre le tout, même si l'on saute de la première expérience de l'enfance à la création du souper parfait lors de la vie d'adulte accompli pour revenir à l'adolescence rebelle. Le sujet tourne principalement autour du paranormal et de la vie après la mort. Si le sujet vous intéresse un tant soit peu, vous serez facilement captiver par l'histoire que Beyond a a offrir, que ce soit des scènes de vie courante ou de celles qui se rapprochent plutôt du film d'horreur. Parenthèse aux parents d'enfant : je vous conseille fortement de respecter le ESRB pour ce jeu-ci, à moins que vous n'ayez envie de vous faire réveiller la nuit pour les prochains jours.

Beyond-Two-Souls-14

Rester sur sa faim Je dois avouer que lorsque j'ai terminé Beyond pour la première fois, j'étais conquise, charmée, époustouflée. "Wow! J'ai vraiment hâte de recommencer pour voir les autres options que le jeu a à offrir!". Et c'est là que ça se gâte. Alors que nos actions influençaient du tout au tout la suite de l'histoire dans Heavy Rain, nous offrant ainsi plusieurs scénarios et fin totalement différente, Beyond: Two Souls nous donnes plutôt l'impression d'assister à un film par sa linéarité non-camouflé. Bien sûr, on nous offre des choix : Dois-je partir ou bien me venger des enfants qui viennent de me ridiculiser? Est-ce que je vais utiliser l'argent volé d'un guichet ou bien l'obtenir en jouant de la guitare? Est-ce que je retourne sauver une personne ou non? Malheureusement, aucun de ses choix n'influencent réellement l'histoire, si ce n'est que le skin du personnage changera pour le reste de l'histoire ou qu'une personne ne sera pas présente lors de l'ending XYZ, et c'est ce qui est vraiment décevant de ce jeu. Même les actions manquées sont pratiquement sans conséquence : Jodie saignera peut-être du nez à la fin de la séquence, mais l'histoire va toujours se dérouler dans le même sens, sans conséquence. Disons que le deuxième walkthrough m'a paru déjà pas mal moins emballant...

Beyond-Breathe-Me-Trailer

Ellen Page, Willem Dafoe et les autres. Bien que les jeux des acteurs sont très bien exécuté et qu'ils apportent définitivement un côté encore plus humain à la modélisation, l'animation et la présentation des personnages, je me demande jusqu'à quel point cela était nécessaire à la réalisation du jeu. Peut-être que Quantic s'est légèrement trop reposé sur le côté majestueux d'avoir des gros noms sur leur liste, mais selon moi l'histoire aurait pu être autant réaliste et excellente avec des modèles créer de toutes pièces. Peut-être aussi que cela aura aidé à se distancer du feeling trop "film" du jeu. Il n'en reste pas moins que les acteurs ont été effectivement bien choisit pour leur rôle et que cela ajoute un certain plus value.

beyond-two-souls-e3-4

Conclusion Au final, il n'en reste pas moins que Beyond: Two Souls est une expérience à vivre, autant pour son gameplay originale encore une fois que l'histoire profonde qui nous amènera même à nous poser des questions sur ce qu'il y a par la suite. Je ne suis pas certaine que je vous recommande l'achat, mais c'est tout de même un jeu que vous devez louer et terminer au moins une fois. Je lui donnerais une note de 8/10, pour la qualité de l'histoire, les graphiques encore une fois époustouflants et la facilité d'approche. Si l'histoire aurait pu avoir plus de variante comme dans Heavy Rain, je pense que le jeu aurait été beaucoup mieux reçue.

Beyond: Two Souls est une exclusivité Playstation. Vous pouvez vous le procurer pour la somme de 59,99$.

1 commentaire(s)

David Fortin dit :
15 octobre 2013 à 12 h 12 min

le jeu à l'air interressant, mais le timing est mauvais. Je joue encore à GTA5, Batman AO est précommandé ainsi que le PS4. Sans compter BF4, AC, et autres ... Il aurait peut-être été mieux de le retarder un peu pour le lancer sur la PS4.