/news/politics
Navigation

Bouffe de rue: de retour en 2014?

Bouffe rue
Photo Archives / Agence QMI Le succès de la cuisine de rue laisse poindre à l’horizon son retour pour 2014.

Coup d'oeil sur cet article

Les candidats à la mairie, les restaurateurs et les Montréalais s’entendent : le succès de la cuisine de rue laisse poindre à l’horizon son retour pour 2014 et ce, dans plusieurs arrondissements.

En juin dernier, la cuisine de rue a quitté les festivals pour s’installer un peu partout dans l’arrondissement de Ville-Marie. Mais pour l’an prochain, l’Association des restaurateurs de rue du Québec (ARRQ) veut étendre les heures d’ouverture et agrandir son territoire.

«Les résultats sont très positifs, de dire Gaëlle Cerf, vice-présidente de l’ARRQ. Je souhaite qu’un deuxième projet pilote soit mis sur pied avec un cadre élargi aux autres arrondissements.»

On pourrait aussi voir apparaître des camions déjeuner et des camions à café, en 2014. Trois commerces seraient déjà prêts à démarrer l’aventure, selon Gaëlle Cerf.

L’ARRQ voudrait de plus desservir des points de vente différents, le jour et la nuit. «Le soir dans Ville-Marie, ça ne marche pas. Certains restaurateurs y allaient cet été, mais à perte», a indiqué Gaëlle Cerf.

Peu de plaintes des restaurateurs

Le gérant du restaurant Green sur la rue Viger, Romain Le Blevec, considère la cuisine de rue comme étant de la concurrence saine.

«Le projet a été fait de manière intelligente», a soutenu François Meunier, vice-président aux affaires publiques et gouvernementales de l’Association des restaurateurs du Québec (ARQ).

Alain du Double Pizza, qui fait face à la place des Festivals, a affirmé pour sa part que les ventes du restaurant ont baissé, mais il ne met pas directement la faute sur les camions de rue.

François Meunier demeure toutefois inquiet pour le retour des camions en 2014, puisque rien n’est décidé en raison de la campagne électorale. «Il faudrait imposer le même cadre réglementaire qu’actuellement, a-t-il jugé. La bouffe de rue a sa place à Montréal d’une manière organisée».

La Ville de Montréal devrait publier un bilan du projet pilote à la fin de novembre, selon Gaëlle Cerf.

Les camions seront dans les rues encore jusqu’au 3 novembre prochain.

 

Commentaires