/news/currentevents
Navigation
Santé mentale

Marche de sensibilisation

Marche santé mentale
Photo Joel Lemay / Agence QMI Une centaine de personnes ont marché dimanche à Montréal pour sensibiliser la population.

Coup d'oeil sur cet article

Une centaine de personnes ont marché dimanche à Montréal pour sensibiliser la population aux problèmes de santé mentale et abattre les préjugés.

 

Un Québécois sur cinq sera confronté à un trouble de cet ordre au cours de sa vie.

Lutter contre les préjugés et parler de la réalité des maladies mentales est essentiel, car selon les statistiques provinciales, de ces cinq personnes qui en souffriront, deux sur trois n'oseront pas parler des difficultés qu'ils vivent pour éviter d'être jugés.

Ces personnes ne recevront donc aucune aide et ne pourront pas être traitées.

«C'est important d'en parler», affirme Véronique Bannon, l’une des porte-parole de l'évènement.

«Il y a peut-être un petit peu moins de tabous. Il faut qu'on continue d’en parler, parce que c'est trop important, il y a trop de gens qui s'isolent et qui sont un peu comme dans la honte», a-t-elle ajouté.

Le but de la marche était de briser les quelques tabous qui persistent.

«C'est en faisant des évènements comme celui-ci qu'on va pouvoir aider les gens et mieux connaître la maladie mentale, qui fait peut-être peur», a dit Mme Bannon.

 

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.