/sports/fighting
Navigation
Confidentiel

Mikaël Zewski

Mikaël Zewski
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

C’est ma collègue Nancy Audet, qui couvre la boxe à TVA SPORTS qui a été la première à me parler avec beaucoup d’enthousiasme de Mikaël Zewski. Un jeune boxeur prometteur me disait-elle! Faut croire qu’elle avait du flair. Zewski boxe au niveau professionnel depuis 2010. Sa fiche est toujours parfaite 21-0 (16 K.-O.).

C’est ma collègue Nancy Audet, qui couvre la boxe à TVA SPORTS qui a été la première à me parler avec beaucoup d’enthousiasme de Mikaël Zewski. Un jeune boxeur prometteur me disait-elle! Faut croire qu’elle avait du flair. Zewski boxe au niveau professionnel depuis 2010. Sa fiche est toujours parfaite 21-0 (16 K.-O.). Sa dernière victoire remonte au 12 octobre, alors qu’il a réussi à neutraliser Herredia au 5e round. Épaulé par son épouse qui connaît parfaitement le monde de la boxe et son père qui l’entraîne, Zewski rêve de devenir champion du monde. En plus d’être talentueux, Zewski s’exprime bien, est structuré, intelligent et très agréable à recevoir en entrevue.

À L’ÉCOLE J’ÉTAIS UN PETIT TANNANT, sans être déplacé, j’étais un petit clown.

JE DONNE ET REÇOIS ASSEZ DE COUPS À L’ENTRAÎNEMENT, que jamais je n’ai eu l’idée de me battre dans la cour d’école!

QUAND JE SUIS DANS LE RING je vis le moment présent. Je ne ressens aucune émotion.

C'EST FOU CE QUE J'ÉTAIS NERVEUX À MON PREMIER COMBAT, juste avant que la cloche sonne. J’étais en même temps très sûr de moi.

LA RELATION PÈRE/FILS ET COACH/ATHLÈTE, C’EST TRÈS PARTICULIER. Je dis souvent que c’est la chose la plus merveilleuse quand ça va bien et la pire quand ça va mal. Quand je suis dans le ring j’ai juste à regarder mon père/entraîneur pour comprendre ce qu’il veut que je fasse.

JE DÉTESTE LES DIÈTES AVANT UN COMBAT. Je mange beaucoup et j'aime ça!

JE N'AI JAMAIS EU PHYSIQUEMENT MAL à la suite d'un coup, mais j'ai déjà eu très mal à l’orgueil!

J’ÉTUDIE MON COMBAT À LA TÉLÉVISION UNE FOIS ET C'EST TOUT. Je n’aime pas me voir. Mon entraîneur lui, scrute tout, sans arrêt.

J’AURAIS AIMÉ ÊTRE AVOCAT MAIS JE N'AVAIS PAS LES NOTES. Si je retournais à l'école aujourd’hui mes résultats scolaires seraient meilleurs.

J'AI COMMENCÉ LA MÉDITATION POUR ME DÉTENDRE et j'obtiens d'excellents résultats.

ALLER À LA PÊCHE me permet vraiment de décrocher.

J'AI BÂTI MA MAISON DE A À Z AVEC MON ONCLE. Je suis très manuel.

JE PRENDS SOUVENT LE TEMPS DE RÉALISER QUE JE SUIS EN TRAIN DE VIVRE MON RÊVE. La boxe c’est mon métier et c’est ce que j’ai toujours voulu faire dans la vie.

MON OBJECTIF PROFESSIONNEL c'est de devenir champion du monde.

PETIT, JE VOULAIS ÊTRE ASTRONAUTE ET SAUVER L’HUMANITÉ! Aussi avoir plusieurs enfants! De deux à quatre.

JE ME SOUVIENS ENCORE DES SENSATIONS QUI M'ONT HABITÉ QUAND J'AI ENFILÉ DES GANTS DE BOXE POUR LA PREMIÈRE FOIS. J’ai tout de suite su que c'était pour devenir mon travail.

JE ME SENS INVINCIBLE LORSQUE JE METS UN ADVERSAIRE K.-O. Échec et mat! Un combat c’est vraiment comme une partie d’échecs. Et le K.-O. c’est un coup qui peut avoir été préparé depuis plusieurs rounds.

SI JE POUVAIS, JE PRENDRAIS LA PLACE DE ROBERTO DURAN lorsqu’il a affronté Sugar Ray Leonard au Stade olympique. Vaincre mon idole, wow!

MA FEMME A ÉTÉ CHAMPIONNE CANADIENNE DE BOXE CHEZ LES AMATEURS. Nous avons fait plusieurs tournois et camps d’entraînement ensemble. Elle m’appuie à 100 % lorsque je suis dans le ring.

MES GRAND-PARENTS PATERNELS ONT IMMIGRÉ ICI après la Deuxième guerre mondiale. Zewski est un nom polonais.

JE REDOUTE LE MOMENT DE MA PREMIÈRE DÉFAITE, je suis plutôt mauvais perdant. C'est pourquoi je fais tout, mais vraiment tout ce qui est en mon pouvoir à l’entraînement pour éviter que ça arrive.

JE FAIS DU YOGA DEUX FOIS PAR SEMAINE. Je pense que la détente et la respiration sont très négligées par la majorité des gens, sportifs ou pas! Ça me permet d’être calme et équilibré. Je prends alors de meilleures décisions.

Commentaires