/finance/news
Navigation
Dans vos poches

L’essence, votre voiture et vous

Coup d'oeil sur cet article

Quel genre de consommateur d’essence êtes-vous? Le genre à vérifier à chaque station d’essence le prix du jour? Ou le genre qui se dit «je m’en fous, quand mon réservoir sera vide je le remplirai, qu’importe le prix».

Quel genre de consommateur d’essence êtes-vous? Le genre à vérifier à chaque station d’essence le prix du jour? Ou le genre qui se dit «je m’en fous, quand mon réservoir sera vide je le remplirai, qu’importe le prix».

Et bien moi, dans ma nouvelle vie de retraité liberté 55, le prix de l’essence m’importe grandement. Je ne conduis pas un véhicule de luxe et ma voiture roule avec une faible consommation d’essence. Oui, je vérifie le prix de l’or liquide à cause de la grande différence entre la banlieue et Montréal. Souvent, il existe un écart allant même jusqu’à 10 cents le litre. Ça c’est de l’argent dans vos poches.

JOUER AU YO-YO

Quand les grandes pétrolières jouent au yo-yo, je m’amuse à jouer au même jeu qu’elles. Un p’tit 10 piastres en essence au lieu de faire le plein, on m’a dit que ça les faisait suer pas à peu près. Une douce revanche pour nous consommateurs, car le yo-yo est un sport que les pétrolières pratiquent à l’année longue.

Ça me fait toujours plaisir de voir les files devant les pompes lorsqu’il y a une baisse du prix du litre. C’est là qu’on s’aperçoit à quel point les gens aiment économiser. Tout le monde désire en avoir plus pour son dollar.

L’ENTRETIEN DE NOTRE VÉHICULE

Je vais bientôt retourner mon véhicule loué pour fin de bail. Vais-je en louer un autre? Absolument pas. Je vais acheter une petite voiture fiable qui me conduira pas très loin, soit au supermarché, à la pharmacie, à la Caisse ou pour visiter mes amies. Dans quelques années, elle n’aura que peu de kilomètres et je n’aurai plus de paiements mensuels à débourser. Encore des sous dans mes poches.

Pour préparer ma voiture au retour chez le concessionnaire, j’avais prévu aller chez un spécialiste en nettoyage de véhicules. Après réflexions, pourquoi paierais-je pour quelque chose que je suis capable de faire moi-même maintenant que j’ai le temps...

POUR QUE ÇA DURE PLUS LONGTEMPS

J’ai toujours eu le pied un peu pesant sur l’accélérateur. Je savais que je jouais avec le feu. Mais certains soirs où je terminais le boulot un peu trop tard, j’avais juste hâte de rentrer à la maison.

Maintenant, je maintiens les limites de vitesse permises qu’il soit midi ou 23 heures. Ça économise mon essence grossièrement payée ainsi que les contraventions pour haute vitesse que je pourrais me voir imposer.

Commentaires