/opinion
Navigation

Rêvons Montréal

Denis Coderre
Photo d'Archives

Coup d'oeil sur cet article

Montréal la mal-aimée est critiquée de toutes parts. Montréal serait une ville terne, corrompue, congestionnée et mal administrée. Une ville qui aurait perdu son âme.

Montréal la mal-aimée est critiquée de toutes parts. Montréal serait une ville terne, corrompue, congestionnée et mal administrée. Une ville qui aurait perdu son âme.

Pourtant les Montréalais pensent tout autrement. Ils aiment leur ville, ils se disent heureux de vivre à Montréal et sont fiers d’être Montréalais. En somme, la réalité montréalaise est nettement meilleure que la perception.

Montréal va beaucoup mieux qu’on ne le pense. Montréal est une ville créative, innovante, branchée et intelligente. L’économie est en croissance malgré un taux de chômage de 10%, des transports inadaptés et une lourdeur administrative désolante. Montréal n’est pas une ville parfaite, mais c’est une ville exceptionnelle où il fait bon vivre. C’est notre ville.

UNE VILLE CRÉATIVE

Montréal est l’une des 10 meilleures destinations touristiques selon Lonely Planet. Avec les festivals de Jazz, Juste pour Rire, les Francopholies, Montréal en Lumière, le Festival des films du monde, le Grand Prix Formule 1, la Coupe Rogers, les Canadiens de Montréal et le Cirque du Soleil, il y a plus de 8000 activités culturelles et sportives attirant plus de 3,5 millions de visiteurs par année.

UNE VILLE INNOVANTE

Plus de 5000 compagnies dans les technologies de l’information, 620 organisations dont 150 centres de recherche dans les sciences de la vie, 400 compagnies dans les technologies vertes, 230 compagnies en aérospatiale comptant ensemble plus 175 000 emplois et nous propulsant au 7e rang en Amérique du Nord pour la concentration d’emplois en haute technologie.

UNE VILLE BRANCHÉE

Cinquante et un pour cent des résidents ont un téléphone intelligent, 58% ont un ordinateur à la maison, 83% vont sur les médias sociaux et 87% surfent sur internet. Le New York Times la considère comme l’une des 10 villes les plus branchées au monde.

UNE VILLE INTELLIGENTE

Montréal est la capitale universitaire canadienne avec quatre universités diplômant plus de 40 000 personnes chaque année, soit 30% de plus qu’à Toronto et 60% de plus qu’à Vancouver. Cinquante pour cent des Montréalais sont bilingues et 20% sont trilingues.

Il faut rêver un nouveau Montréal comme l’a fait dernièrement Michel Leblanc à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Jacques Ménard de la BMO au Cercle canadien ou l’éditorialiste de La Presse, François Cardinal, dans son livre Rêver Montréal présentant 101 idées pour relancer la métropole et qui a inspiré le titre de cette chronique.

Mais il y a plus. On retrouve à Montréal, les mêmes conditions gagnantes ayant permis à Régis Labeaume de relancer Québec en 2007: un nouveau maire hyperactif, un nouveau comité exécutif, un ménage dans les finances publiques et le 375e anniversaire de Montréal.

L’élection de Denis Coderre est le début d’une nouvelle ère à Montréal. Il est la bonne personne à la bonne place et la bonne année. Les attentes sont tellement peu élevées à son égard qu’il ne peut faire autrement que surprendre les Montréalais.

Alors lorsque quelqu’un vous dira que cela va mal à Montréal, vous aurez maintenant des arguments solides pour le contredire.

Êtes-vous capables de mettre vos doutes, vos critiques et vos angoisses à l’égard de Montréal entre parenthèses assez longtemps pour que le miracle se produise. Celui de la renaissance de Montréal.

Montréal est de retour.

 

83 %
sont fiers d’être Montréalais
85 %
sont heureux de vivre à Montréal
Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.