/news/politics
Navigation
Gérant d’estrade

Denis Coderre: une erreur de débutant

Il se fait vilipender sur les réseaux sociaux après avoir critiqué David Desharnais du Canadien

Une erreur de débutant
Photo d’archives En fin d’après-midi hier, le tweet de Denis Coderre avait généré plus d’un millier de commentaires sur Twitter.

Coup d'oeil sur cet article

Fervent utilisateur des réseaux sociaux, Denis Coderre ne croyait pas s’attirer les foudres des partisans de hockey en tweetant sur le match de dimanche soir. Cette «erreur de débutant» devra lui servir de leçon pour l’avenir, croient des experts de la scène municipale.

 

Fervent utilisateur des réseaux sociaux, Denis Coderre ne croyait pas s’attirer les foudres des partisans de hockey en tweetant sur le match de dimanche soir. Cette «erreur de débutant» devra lui servir de leçon pour l’avenir, croient des experts de la scène municipale.

«Allo? Un billet simple pour Hamilton pour David Desharnais svp...». Ce tweet du maire de Montréal, mis en ligne dimanche soir pendant le match du Canadien, lui a valu une volée de bois vert de la part de joueurs du Tricolore.

Dans le vestiaire du CH hier, le défenseur Josh Gorges et l'attaquant Max Pacioretty se sont portés à la défense de leur coéquipier.

«Tu ne frappes pas sur une personne qui est déjà au sol. Il a plus besoin de support. Il n’aide personne avec ses commentaires», a déploré Gorges.

Sur la toile, de nombreux internautes s’en sont également pris à Denis Coderre. Selon Influence Communication, plus d’un millier de messages avaient été publiés à ce sujet sur Twitter, hier après-midi.

Une erreur de débutant

Le maire Coderre n’aurait peut-être pas dû s’attaquer à un sujet aussi «sensible» que le hockey, croient plusieurs experts.

«C’est une erreur de débutant», tranche Danielle Pilette, spécialiste en gestion municipale de l’UQAM.

«Denis Coderre ne doit pas entraîner l’institution municipale dans des appréciations personnelles, poursuit-elle. M. Coderre va devoir retrouver ses réflexes d’élu. Il ne faudrait pas que le maire de Montréal contribue à ce qu’un joueur perde son poste».

Pour Bernard Motulsky, titulaire de la Chaire de relations publiques de l’UQAM, le tweet de M. Coderre ne peut toutefois être qualifié de «péché mortel».

«Mais il devra s’ajuster en fonction des réactions. Normalement, les politiciens se retiennent de trop parler sur les réseaux sociaux. Ils savent que c’est une arme à double tranchant qu’il faut apprendre à gérer.»

Où mettre la limite?

Reste maintenant à déterminer où tracer la ligne lorsque vient le temps de s’exprimer sur les réseaux sociaux, croit Michelle Blanc, consultante en marketing interactif.

«Dois-tu arrêter de parler de tes passions lorsque tu deviens maire de Montréal? Perds-tu le droit de pogner les nerfs en écoutant le hockey? Peut-être que ce n’était pas le meilleur tweet politiquement parlant. Mais ce n’est pas non plus une tragédie.»

Les Tweets
Denis Coderre
Allo? Un billet simple pour Hamilton pour David Desharnais svp.... #HabsD
Mes trois étoiles ce soir: Galchenyuk - Eller - Gallagher #HabsDC
VICTOIRE!!! 4-2 pour nos Glorieux Bravo! Je suis fier de vous :)) #HabsDC
Les réactions
«Tu ne frappes pas sur une personne qui est déjà au sol.» – Josh Gorges
«C’est gênant de voir un maire (Coderre) se mêler de la gestion d’une équipe de hockey. David ne mérite pas ça.» –Max Pacioretty
@DenisCoderre Ressaisissez-vous SVP ! Vous avez une ville à gérer... #HabsDC
@DenisCoderre Commentaire sans intelligence de la part d’un maire. L’avenir m’inquiète..
Et vous, enverriez-vous@DenisCoderre à Hamilton?
Commentaires