/lifestyle/health
Navigation
Sur ordonnance

Se désabonner de la grippe annuelle

Se désabonner de la grippe annuelle
photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Au Québec, novembre indique le retour de la grippe. Et la grippe hivernale, qui n’est pas un simple rhume, représente, la plupart du temps, 10 à 15 jours où nous sommes frappés par des courbatures, de la fièvre, des maux de tête, un écoulement nasal, une congestion nasale et de la toux.

Au Québec, novembre indique le retour de la grippe. Et la grippe hivernale, qui n’est pas un simple rhume, représente, la plupart du temps, 10 à 15 jours où nous sommes frappés par des courbatures, de la fièvre, des maux de tête, un écoulement nasal, une congestion nasale et de la toux.

À peine levé, on aspire à retourner au lit. Avec un peu de chance, on reste à la maison avant d’avoir contaminé nos collègues de travail ou de gym. Les gens avec lesquels on cohabite prennent alors soin de nous en sachant fort bien qu’ils sont sur la liste des prochains abonnés à ce malheureux forfait.

Comment éviter la grippe

La vaccination demeure la meilleure arme contre la grippe. Les vaccins changent chaque année. L’année 2012-2013 comporte trois souches: deux souches A, dont la California 7/2009 (H1N1), et une souche B.

Les enfants de plus de six mois et les adultes devraient donc le recevoir, sauf contre-indication. Les enfants de moins de 5 ans et les personnes de plus de 65 ans qui souffrent, par exemple, de bronchite chronique sont les plus susceptibles de subir les complications de la grippe comme la pneumonie. Les personnes âgées sont de plus en plus assidues au vaccin contre la grippe. Mais qu’en est-il pour les plus jeunes?

Bébés de moins de six mois

Puisque l’efficacité du vaccin n’a pas pu être démontrée chez les bébés de moins de six mois, on ne recommande pas leur vaccination. Il faut donc les «cocooner» et ceux qui les entourent doivent se faire vacciner pour éviter de leur transmettre la grippe en s’occupant d’eux.

Femmes enceintes

Elles peuvent être vaccinées et cela transmet même une certaine immunité à leur bébé lorsqu’elles accoucheront. Dites que vous êtes enceinte avant de recevoir le vaccin contre la grippe, car certains vaccins ne sont pas recommandés durant la grossesse.

Enfants de moins de deux ans

Ils présentent le plus de risques d’avoir des complications graves de la grippe par rapport aux enfants plus âgés.

Il n’y a pas que les enfants qui souffrent déjà d’une maladie chronique qui risquent les complications de la grippe. Au cours de la saison 2012-2013, 44 % des enfants qui ont dû être hospitalisés à cause de la grippe n’avaient aucune autre maladie, alors que 23 % souffraient déjà d’asthme ou de difficultés respiratoires.

Enfants de moins de neuf ans

Pour assurer une protection plus complète et efficace, les enfants de moins de neuf ans qui se font vacciner pour la première fois contre la grippe doivent recevoir deux doses du vaccin. Ces doses doivent être données à un mois d’intervalle. Chez les adultes et les plus de neuf ans, une seule dose de vaccin suffit.

Vaccin intranasal

Il s’administre en vaporisant un jet dans chaque narine. Il peut être donné dans la plupart des cas, même si le nez est congestionné. Son efficacité a été démontrée chez les personnes qui ont de 2 à 59 ans, sauf si elles présentent des contre-indications. Toutefois, dans le cadre du Programme de vaccination de la grippe du réseau de la santé publique, seuls les enfants de 2 à 17 ans qui sont plus à risque de présenter des complications ou qui vivent avec des personnes qui sont plus à risque de subir des complications peuvent le recevoir gratuitement. Selon les études actuelles, il semble que ce type de vaccin soit plus efficace chez les enfants et qu’il les protège plus longtemps.

Efficacité du vaccin

Le vaccin met deux semaines avant de procurer la protection maximale et maintient son effet pendant au moins six mois. Voilà pourquoi il faut se faire vacciner chaque année et pourquoi les cliniques de vaccination ont surtout lieu en novembre. Mais, même plus tard dans la saison, il est toujours temps de se faire vacciner. C’est la meilleure mesure pour éviter le forfait «grippe».

Commentaires