/news/currentevents
Navigation
meurtre

Une page Facebook en son honneur

Une page Facebook en son honneur
Photo courtoisie Chao Peng était sur le point de terminer des études supérieures en finances.

Coup d'oeil sur cet article

Les proches de Chao Peng ne comprennent toujours pas pourquoi il a été tué, le décrivant comme une personne amicale, studieuse et proche de sa famille.

Les proches de Chao Peng ne comprennent toujours pas pourquoi il a été tué, le décrivant comme une personne amicale, studieuse et proche de sa famille.

«Chao est la dernière personne avec qui on voulait entreprendre une chicane, a confié au Journal Jack Shen. C’était une bonne personne.»

«Je peux vous dire que la famille est vraiment sous le choc, a ajouté Wuyang Peng. Les parents de Chao n’arrêtent pas de pleurer depuis qu’ils ont appris la mort de leur garçon. C’était leur fils unique.»

Un bon garçon

Selon ses proches, la victime était un ami fidèle. Il était aussi un garçon studieux et en était à quelques mois de terminer des études supérieures en finances à l’Université Concordia, à Montréal. Il avait auparavant fait des études en ingénierie à l’Université McGill.

«Chao était un rassembleur, a affirmé l’ami du défunt. Grâce à lui, nous nous réunissions chaque semaine pour des soupers de famille ou d’amis. Il ne buvait que très rarement, il ne prenait pas de drogue et ne fumait pas.»

Chao Peng était un adepte du tir à l’arc et se rendait au gym régulièrement.

«Je suis convaincu que sa mort n’est pas due à un règlement de compte, a évoqué son cousin. Je ne vois pas pourquoi quelqu’un lui en voudrait, il avait un comportement irréprochable en tout temps.»

Hommage

Une page Facebook en l’honneur de Chao Peng a été créée hier pour permettre à tous ses amis d’y écrire leurs condoléances ou de partager leurs souvenirs.

En quelques heures, plus de 100 membres avaient rejoint la page qui s’intitule Chao Peng R.I.P.

«Il n’y a pas assez de personnes dans le monde qui sont comme Chao. Il ne méritait vraiment pas ça», a écrit Yuan Yeh.

«Je me sens privilégiée d’avoir pu te compter parmi mes amis. Ton humour va me manquer», a ajouté Huini Ge.

Avec la collaboration de Marie-Pier Gagné

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.