/lifestyle/psycho
Navigation
Psycho

Vous disputez-vous assez ?

Vous disputez-vous assez ?
photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Si certains conjoints sont des chicaniers, d’autres ne se disputent pas assez.

Certains de mes clients semblent parfois scandalisés d’apprendre qu’ils sont en lutte de pouvoir l’un avec l’autre.

Pourtant, cette lutte conjugale a lieu de façon cyclique durant toute la vie de tout couple et est à la fois inévitable et à la fois salutaire.

Dans l’évolution des couples au cours de leurs vies, il y a différentes étapes qui contiennent des périodes où les attitudes de rapprochement dominent, suivies de périodes où ce sont des attitudes d’affrontement et d’éloignement qui prédominent. C’est en apprenant à se confronter de mieux en mieux à travers ces divers cycles de rapprochements et d’éloignements salutaires que les couples traversent les différentes étapes de l’amour en partant de l’amour-passion du début jusqu’à l’amour mature plus tardif.

Tout couple doit donc trouver l’équilibre entre les deux pôles du «je» et du «nous» sans quoi sa survie est menacée.

Il est absolument nécessaire que chacun des deux conjoints soit pleinement satisfait dans ses besoins, ses intérêts, ses valeurs et ses rêves tout en tenant compte des besoins, des intérêts, des valeurs et des rêves de son conjoint. Chacun doit se sentir aussi libre et à l’aise dans sa vie que si l’autre conjoint n’était pas là, tout en comblant ce conjoint! Voilà un des secrets d’une vie de couple réussie. Ce n’est pas évident, mais c’est vital pour la satisfaction conjugale.

Nous sommes tous à l’aise avec la vision sentimentale de la relation du couple dans laquelle l’un prend soin de l’autre gentiment.

Mais en contrepartie, la perspective des inévitables batailles entre deux amoureux, et puis entre les deux conjoints subséquents, scandalise facilement la personne qui rêve à l’amour idéal.

L’illusion romantique

Dans la conception de l’amour romantique, on imagine l’être aimé comme tellement attentif à notre personne qu’il comblera tous nos besoins sans même qu’on soit obligé de les mentionner, car il les sentira de lui-même et les anticipera, espère-t-on.

Bien plus, il sera tellement semblable à nous que ses attentions particulières lui viendront tout naturellement, rêve-t-on.

Ou encore, il nous aimera tellement qu’il se fera passer en deuxième après nous avoir comblés, espérons-nous.

Les gens impliqués dans une liaison extraconjugale entretiennent souvent ce genre de fantasme qui est d’autant plus facile à entretenir que ces amoureux sont peu confrontés aux frustrations du quotidien.

Bien sûr, cette conception édulcorée est erronée et désastreuse parce qu’elle dévalorise la vigoureuse affirmation de soi nécessaire à chaque individu dans la vie conjugale.

Les couples sains s’affrontent aussi souvent que nécessaire.

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.