/news/currentevents
Navigation
JFK 50 ans plus tard

« On a fait analyser la pellicule. Un petit morceau avait été découpé »

— Tina Towner, la plus jeune photographe à avoir filmé le président vivant

« On a fait analyser la pellicule. Un petit morceau avait été découpé »
C’est Tina Towner qui a tourné les dernières images du président vivant.

Coup d'oeil sur cet article

DALLAS | Tina Towner avait 13 ans quand ses parents l’ont amenée voir le cortège du président Kennedy à Dealey Plaza. Elle était loin de se douter qu’elle deviendrait la plus jeune photographe à capturer les dernières images du président toujours vivant.

«C’était un des grands rêves de mon père de documenter la visite du président à Dallas, explique Tina Towner, 63 ans. Il avait trouvé dans les journaux le trajet du cortège et c’était une belle occasion pour moi de manquer l’école».

La famille Towner s’est donc installée ce jour-là à l’angle des rues Houston et Elm, juste en face du Texas School Book Depository.

«Mon père m’avait donné comme rôle de filmer la scène, c’était plus facile et lui allait prendre des photos».

Tina a commencé à filmer juste au moment où la limousine présidentielle tournait le coin de la rue Elm, trois secondes avant les coups de feu.

PUIS, LES COUPS DE FEU...

À quelques mètres d’elle, Jackie Kennedy a regardé dans la lentille de sa caméra. Le Texas School Book Depository était en arrière-plan, mais elle n’a cadré que le premier étage. Quatre étages plus haut, Lee Oswald était déjà en position.

«J’ai aussi filmé le profil souriant du président. Puis, les coups de feu ont retenti, quelqu’un m’a jetée au sol, j’ai arrêté de filmer à cet instant», dit-elle.

«Je n’étais pas assez vieille pour avoir peur et réaliser ce qui venait de se passer. Je pensais que c’était des pétards. Mon père a tout de suite reconnu le son d’une carabine et a dit que quelqu’un venait de tirer sur Kennedy. Plusieurs personnes ont couru vers Grassy Knoll».

Elle est retournée à l’école ce jour-là vers 13 h. «Les étudiants étaient tous assis en silence et écoutaient la radio. Les professeurs ne savaient pas quoi me dire».

SON FILM AMPUTÉ

Son film de 24 secondes sur pellicule de 8 mm a été transporté au Dallas Morning News pour être développé.

«On ne l’a pas revu avant un long moment, mon père croyait ne plus jamais le revoir. Le FBI se l’est ensuite approprié. On l’a finalement reçu par la poste plusieurs mois plus tard et regardé en famille pour la première fois».

Après plusieurs visionnements, la famille Towner a détecté une saccade au moment où la limousine tourne le coin de la rue Elm devant le Texas School Book Depository.

«Au début, on pensait que c’était un problème de projecteur. Plusieurs années plus tard, on a fait analyser la pellicule. Un petit morceau avait été découpé. À ce jour, on ne sait pas si c’est le Dallas Morning News ou le FBI qui a fait ça et pourquoi. Ça restera un mystère».

L’événement a profondément marqué sa famille. «Mon père n’en a jamais plus parlé. Il devenait trop émotif. Je n’ai jamais su s’il a voté pour Kennedy».

 
Commentaires