/news/currentevents
Navigation
Enquête

Le mystérieux multimillionnaire Babikian dans la mire de l’AMF

Coup d'oeil sur cet article

L’Autorité des marchés financiers (AMF) enquête en ce moment sur le mystérieux multimillionnaire montréalais John Babikian, dont une entreprise est reliée à un site de promotions boursières qui a abruptement fermé ses portes en octobre.

L’Autorité des marchés financiers (AMF) enquête en ce moment sur le mystérieux multimillionnaire montréalais John Babikian, dont une entreprise est reliée à un site de promotions boursières qui a abruptement fermé ses portes en octobre.

Deux enquêteurs de l’AMF ont rencontré le propriétaire d’un condominium ayant appartenu à John Babikian, le 18 novembre dernier.

Notre Bureau d’enquête avait révélé en octobre que Revenu Québec réclamait à l’homme d’affaires âgé de 26 ans la somme de 4,6 millions $ pour des revenus de 11,5 millions $ dissimulés entre 2008 et 2010.

Des voitures de luxe, dont une Bugatti Veyron, la voiture la plus rapide et la plus chère du monde, font l’objet d’hypothèques légales pour une valeur de 1,5 million $.

Une luxueuse maison du quartier Sainte-Dorothée, à Laval, évaluée à 2 millions $, est aussi visée par le fisc.

Comment Babikian a pu amasser tout cet argent reste un mystère pour bien des gens.

Un site internet ayant été hébergé dans les serveurs d’une entreprise de Babikian à Montréal, Awesome Penny Stocks, a toutefois abruptement fermé ses portes, le jour même de la publication de notre article dans le Journal de Montréal.

Questions sur un condo

José Lorréa, l’actuel propriétaire d’un condo ayant appartenu à John Babikian, a indiqué à notre Bureau d’enquête que les enquêteurs Xavier Saint-Pierre et David Gallant l’avaient interrogé pendant une trentaine de minutes.

«Ils voulaient savoir ce que je savais sur lui et comment s’était déroulée la vente du condo », a-t-il expliqué.

«C’est un dossier qui semble très chaud, qui déborde les frontières», a-t-il dit.

José Lorréa a acheté le 4 avril 2013 un condo appartenant à John Babikian pour un montant de 447 000 $, sans savoir du tout à qui il avait affaire.

Représenté par ses parents

«Il n’était jamais là, même pas pour la vente du condo. Il était au Liban, aux États-Unis, à Monaco. C’est quand même étonnant qu’un jeune homme soit trop occupé pour être présent à la vente d’un condo de 447 000 $ », dit-il.

Ce sont les parents de John Babikian, Gérard Babikian et Laudy Khairallah, qui ont représenté Babikian lors de la vente, selon des documents notariés que nous nous sommes procurés.

John Babikian s’était porté acquéreur du condo en juillet 2009, pour un montant de 348 881,89 $ auprès d’une compagnie à numéro.

Sur l’acte de vente, Babikian déclare «n’avoir jamais été marié ni uni civilement».

Selon un affidavit déposé dans un autre dossier de cour, il s’est marié le 31 juillet 2010 à Montréal.

Contactée, le porte-parole de l’AMF, Sylvain Théberge, n’a pas voulu confirmer ni infirmer si une enquête était en cours.

 
Commentaires