/opinion/columnists
Navigation

L’importance de la ceinture de sécurité

Coup d'oeil sur cet article

C’est surprenant de voir à quel point un accident banal peut devenir grave lorsque le conducteur n’a pas bouclé sa ceinture.

C’est surprenant de voir à quel point un accident banal peut devenir grave lorsque le conducteur n’a pas bouclé sa ceinture.

On dit avec raison que la ceinture de sécurité sauve des vies, mais elle peut également éviter bien des blessures, notamment lorsque l’accident survient à basse vitesse. Les policiers se présentent parfois sur les lieux d’un accident où les véhicules sont très peu endommagés, alors qu’une victime est pourtant conduite à l’hôpital dans un état sérieux.

Les gens minimisent la force que peut avoir un impact entre deux véhicules. Il arrive par exemple qu’un automobiliste victime d’un simple accrochage dans un stationnement soit aussi transporté par ambulance, victime d’une commotion cérébrale, la force de l’impact ayant propulsé celle-ci dans le pare-brise avant.

Blessures internes

Le risque de blessures internes est aussi plus élevé lorsqu’une victime n’est pas retenue sur son siège au moment de l’impact. Dans certaines situations, un automobiliste sorti de sa voiture indemne est finalement hospitalisé quelques heures plus tard, conséquence d’une blessure qui n’était pas apparente à la première évaluation.

Malheureusement, il n’est pas rare de voir des automobilistes privilégier le confort au détriment de la sécurité. C’est d’ailleurs pourquoi il y a moins de gens qui bouclent leur ceinture l’hiver que l’été. En raison de l’amplitude des vêtements, ces automobilistes se sentent pris comme dans un siège d’avion et laissent tomber la ceinture, faute d’espace. Cette décision peut rapidement avoir de graves conséquences.

 

— Propos recueillis par Nicolas Saillant

 

Commentaires