/news/health
Navigation
Réduction de 650 lits

Levée de boucliers contre les fermetures dans les CHSLD

Lyne Parent
Photo les archives, Jean-François Desgagnés Lyne Parent

Coup d'oeil sur cet article

Le Réseau FADOQ dénonce la fermeture annoncée de centaines de places en CHSLD, à Québec et Montréal.

«Nous vivons dans un contexte de vieillissement de la population, d’épuisement des proches aidants, d’engorgement du système de santé et de réduction des effectifs en santé.

Il nous semble illogique d’ajouter à cette liste la réduction des places disponibles en CHSLD», fustige le Réseau FADOQ.

L’organisme, qui compte plus de 275 000 aînés, craint les répercussions de ces pertes de lits en soins de longue durée, alors que le ministre Réjean Hébert a annoncé le report du projet d’assurance autonomie au 1er avril 2015.

D’ici deux ans, 151 places en CHSLD seront retranchées à Québec et quelque 500 autres à Montréal.

«Irresponsable»

L’Association québécoise des retraités des secteurs public et parapublic (AQRP) qualifie ces fermetures de «précipitées et irresponsables».

«Nous ne voulons pas revivre les nombreux effets pervers causés par la désinstitutionnalisation en santé mentale», a soulevé la présidente de l’AQRP, Lyne Parent.

Commentaires