/news/health
Publicité

Le Collège des médecins veut empêcher un docteur de faire des circoncisions

Un médecin est accusé d’avoir mal circoncis 31 bébés



Une trentaine de bébés, tous circoncis par le même médecin de famille, ont dû être réopérés parce que la chirurgie avait été mal faite, selon le Collège des médecins.

Le syndic du Collège des médecins (CMQ) a déposé une requête lundi devant le Tribunal des professions pour empêcher le Dr Raymond Rezaie de pratiquer des circoncisions jusqu’à son procès.

La plainte déposée par le Collège concerne 31 cas de bébés qui ont tous été circoncis par ce médecin de famille, entre juillet 2010 et octobre 2013.

Dans tous les cas, on indique que le Dr Rezaie aurait procédé «de façon inadéquate et inappropriée à une circoncision chirurgicale sous anesthésie locale».

«C’était la bonne méthode qui était appliquée, mais le syndic reproche que les interventions aient été mal faites. Ça a été la cause de complications», explique Leslie Labranche, porte-parole du CMQ.

Au total, 30 bébés ont dû être pris en charge et réopérés à l’hôpital Sainte-Justine, et un à l’hôpital de Montréal pour enfants. L’hôpital Sainte-Justine et certains parents ont d’ailleurs déposé des plaintes au Collège.

Le document du CMQ précise que les circoncisions n’ont pas été faites pour des raisons médicales (voir encadré).

« SA PROPRE MÉTHODE »

Selon son site internet, le Dr Rezaie a voyagé dans tout le Canada pour étudier «les méthodes optimales utilisées par les professionnels les plus chevronnés» qui font des circoncisions.

Le médecin a ensuite développé «sa propre méthode, en réconciliant les méthodes les plus efficaces qu’il a observées», lit-on.

On peut aussi lire que le meilleur moment pour la chirurgie est entre cinq et 12 jours de vie, puisque le nouveau-né est moins éveillé. Or, le Dr Rezaie offre la procédure jusqu’à six mois.

Ce dernier pratique à Montréal et en Montérégie. Joint par téléphone par le Journal hier, il a raccroché.

Le Dr Rezaie est membre du CMQ depuis 2006. Le conseil de discipline devrait rendre sa décision concernant la limitation d’exercice d’ici Noël.

Le Dr Rezaie n’a pas d’antécédents disciplinaires. La date du procès n’est pas encore fixée.

 

 







Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.