/news/currentevents
Navigation
À Rivière-Rouge

Une femme blessée par balle dans son sommeil

blessé d'un coup de feu
Photo Yves Rouleau Un enquêteur et un technicien en scène de crime scrutaient les lieux, mercredi matin, pour trouver des indices. On pouvait apercevoir des marques d’impact de projectiles sous la fenêtre, et au moins une à travers la vitre.

Coup d'oeil sur cet article

Les enquêteurs des scènes de crime de la Sûreté du Québec sont au 1260 de la rue Côté à Rivière-Rouge. Une femme a été blessée d’un coup de feu tiré à travers une fenêtre. On ne craint pas pour sa vie.

Les enquêteurs des scènes de crime de la Sûreté du Québec sont au 1260 de la rue Côté à Rivière-Rouge. Une femme a été blessée d’un coup de feu tiré à travers une fenêtre. On ne craint pas pour sa vie.

La femme, dont on ne connaît pas l’identité, a été transportée à l’hôpital. Elle souffrait d’une blessure par balle à une jambe.

Fait tout à fait inusité, le rapport de police indique que la femme n’a constaté sa blessure qu’en se levant le matin. Elle aurait été touchée pendant son sommeil.

Le coup de feu aurait été tiré vers minuit trente, à travers une fenêtre de la chambre à coucher, selon la SQ ainsi que de voisins qui l’ont entendu.

Le rapport de police et les témoignages des voisins laissent croire qu’il n’y a eu qu’un coup tiré. « Ça résonnait comme un coup de fusil de calibre 12 », a indiqué un voisin.

Il semblait y avoir des traces de plusieurs projectiles sous une fenêtre du devant de la maison.

Selon des témoins, le domicile était occupé depuis quelques semaines par un jeune couple.

Le voisinage n’a rien constaté d’anormal sur la propriété. Les gens faisaient simplement leur train-train quotidien.

Selon le rapport de police, la femme a ressenti une douleur à une jambe en se levant le matin. Elle a dit que c’était seulement à ce moment qu’elle avait constaté avoir été atteint d’un projectile d’arme à feu.

Elle a indiqué aux policiers qu’elle n’avait pas entendu de détonation. Par contre, une vitre était brisée.

Après cette première déposition, les policiers doivent à nouveau rencontrer la blessée dans les heures qui viennent.

Les policiers ont pu établir que le tireur n’avait fait feu que de l’extérieur.

La femme était seule dans son logement au moment des événements.

Des locataires occupent au moins un appartement au sous-sol.

 

Commentaires