/sports/hockey/canadien
Navigation
Canadien

Bouillon à 100%, Brière à 99%

Le Canadien a rendez-vous avec les Predators ce soir

Daniel Briere
Photo Courtoisie Daniel Brière

Coup d'oeil sur cet article

NASHVILLE | Il y avait encore un peu de frustration dans l’air au Bridgestone Arena, le domicile des Predators de Nashville. Au lendemain du revers de 5 à 1 à St. Louis, Michel Therrien a haussé la voix à quelques reprises et Carey Price a fracassé son bâton.

C’était écrit dans le ciel. On devait s’attendre à des changements à la formation, surtout quand un entraîneur déclare la veille que «pas beaucoup de joueurs étaient venus pour jouer au hockey et que son équipe n’a pas voulu payer le prix contre les Blues».

Therrien a donc logiquement brassé sa soupe pour sa visite au pays du country. À la ligne bleue, Francis Bouillon réintégrera la formation après cinq matchs dans les gradins. Dans le cas de Daniel Brière, Therrien a parlé d’une forte possibilité d’un retour au jeu.

«Francis Bouillon jouera contre les Predators et je le fais par respect pour lui, a expliqué Therrien. Il a joué ici assez longtemps et ça faisait partie de nos plans de le ramener. Pour ce qui est de Daniel, on a l’intention de l’insérer dans la formation, mais je confirmerai ça avant le match.»

Depuis plusieurs semaines, le Canadien a joué à la chaise musicale entre Bouillon et Douglas Murray. Le retour au jeu du Québécois ne signifiera toutefois pas la sortie pour le Suédois.

«Non, Douglas n’écopera pas, a tranché Therrien. Vous obtiendrez votre réponse avant le match pour savoir quel défenseur ne jouera pas.»

En bon vétéran, Bouillon a refusé de créer des vagues malgré son utilisation limitée des derniers jours.

«Ce n’est jamais plaisant quand tu ne joues pas, tu veux jouer chacun des matchs, a-t-il reconnu. Je restais toutefois patient. Tu n’es jamais prêt à vivre cette réalité même si les entraîneurs te parlent souvent. C’est humain d’être déçu, mais je veux le bien de l’équipe et je reste positif.»

DÉFENSEUR EN TROP

En toute logique, Raphaël Diaz ou Alexei Emelin écopera contre les Predators. Les deux défenseurs ont terminé la dernière rencontre avec des dossiers de -3.

«Il faut être patient avec Emelin, surtout quand un joueur revient d’une aussi longue absence, a rappelé Therrien. À quelques occasions lors des derniers matchs, on pouvait voir des prises de décision difficiles. Il ne faut pas oublier qu’il n’a pas connu de camp.»

Absent de l’entraînement pour subir des traitements, Josh Gorges sera tout de même à son poste.

BRIÈRE À L’AILE DROITE

Un vieux sage dirait que s’il ne revenait pas au jeu après une sortie atroce de l’équipe comme celle à St. Louis, il ne reviendrait jamais. Même si on a refusé de confirmer son retour à 100 %, les astres s’alignaient pour un retour dans le cas de Brière.

Sur la glace de Nashville, Brière a pris toutes les répétitions à l’aile droite aux côtés de Lars Eller et de Rene Bourque.

«Je sais que les choses peuvent encore changer, mais ça ressemble à un retour», a dit Brière, qui n’a pas parlé à Therrien au cours des dernières heures.

«C’est vrai que la balle sera dans mon camp, a-t-il poursuivi. Quand ça ne marche pas, tu descends dans la formation et quand tu as la chance de revenir, tu cherches à tout faire pour y rester. Ce sera mon cas si j’ai la chance de revenir.»

Brière, qui n’avait pas pris le chemin de la passerelle de presse depuis ses premières saisons avec les Coyotes de Phoenix en 1998 et 1999, a reconnu vivre des jours difficiles.

«C’est évident que je ne suis pas content de mon utilisation, j’aimerais en faire plus, a-t-il mentionné. Il y aurait un problème si j’étais content de mon sort. Malgré tout, je ne trouve pas que c’est étouffant. J’ai surmonté des obstacles plus importants au cours de ma carrière, ce n’est pas ça qui m’arrêtera.»

LE SOUHAIT DE PRICE

Carey Price obtiendra le départ contre les Predators (16-16-3). Après l’entraînement, l’homme masqué a parlé d’un souhait important.

«C’est impératif de revenir fort contre les Predators, a lancé Price. Au minimum, je voudrais voir un bon effort de notre équipe. Il s’agira de notre dernier match avant Noël. Si on joue plus en équipe, on obtiendra plus de succès.»

Commentaires