/world
Navigation
Marijuana | Colorado

Des zones grises

Marijuana Colorado

Coup d'oeil sur cet article

DENVER - La vente libre de marijuana va débuter dans quelques heures au Colorado malgré plusieurs zones grises dans le nouveau système mis en place par le gouvernement de l'État.

Il est interdit de conduire au Colorado sous l'influence du cannabis, mais la police de Denver n'a pas encore les outils pour vérifier si le conducteur a plus de cinq nanogrammes de THC (molécule la plus connue du cannabis) dans le sang, tel que précisé dans le texte de loi.

«Aucun instrument n'existe encore pour permettre aux policiers de vérifier le taux de THC des conducteurs arrêtés sur le bord de la route. Les outils vont apparaître un jour, mais on ne sait pas quand», dit John White, porte-parole de la police de Denver.

«Pour l'instant, on entraîne nos policiers à détecter et reconnaître si quelqu'un conduit avec des facultés affaiblies», ajoute-t-il.

Les policiers seront en grand nombre demain dans les rues de Denver pour l'ouverture des premières boutiques de vente au détail de marijuana. Fumer en public est interdit par la loi et passible d'une amende de 999$.

L'association des hôteliers du Colorado a réitéré qu'ils allaient interdire aux clients de fumer dans les chambres et sur les balcons, ce qui risque de créer des problèmes pour les touristes. Le Clean Indoor Air Act aux États-Unis impose que 75% des chambres dans les hôtels soient non-fumeurs.

Les centres de ski du Colorado ont aussi averti leurs clients par courriel qu'il était interdit de fumer en public et sur les pentes, rapporte le Denver Post.

Pour ce qui est de l'aéroport de Denver, le cinquième plus achalandé au pays, ils ont annoncé lundi qu'il sera interdit de se présenter à l'aéroport avec du cannabis, même si ce n'est que pour venir chercher quelqu'un. Depuis un an, les résidents du Colorado ont le droit de transporter sur soi jusqu'à 28 grammes de cannabis.

Enfants à risque

On craint aussi l'effet qu'aura la légalisation sur les enfants. Le Département de la Justice fédérale a annoncé en août dernier qu'il n'allait pas s'opposer à la vente de cannabis pour usage récréatif au Colorado à condition que le cannabis ne traverse pas les frontières et reste loin des enfants, entre autres.

C'est justement ce qui inquiète Smart Colorado, un organisme qui lutte pour protéger les mineurs de la marijuana.

«Oui les dispensaires vont identifier si leurs clients ont 21 ans et plus, mais rien ne pourra empêcher que ces derniers offrent du pot à leurs amis plus jeunes», dit Henny Lasley, co-fondatrice de l'organisme.

La multiplication des produits alimentaires à base de cannabis inquiète aussi l'organisme. «Ce sont pour la plupart des bonbons, gâteaux et boissons gazeuses, c'est un risque d'avoir ça à la maison à la portée des enfants.»

Commentaires