/news/currentevents
Navigation
Menaces | SPVM

Un policier du SPVM menace d’attacher un sans-abri à un poteau en plein hiver à -25 degrés °C

Une vidéo qui montre un policier menaçant un sans-abri choque

Coup d'oeil sur cet article

Une vidéo montrant un policier en train de menacer un itinérant de l’attacher à un poteau par un temps glacial a indigné de nombreuses personnes, sur les médias sociaux, hier.

Alors qu’un froid sibérien s’abat sur la province, un homme a publié sur Facebook une vidéo que plusieurs ont qualifiée de choquante, hier soir.

Adis Simidzija dit avoir filmé cette scène hier après-midi, alors que la température frisait les - 30 ºC. On y voit un agent du Service de police de Montréal (SPVM) s’adresser à un jeune homme visiblement sans domicile fixe, vêtu d’un t-shirt et d’une paire de shorts.

« INACCEPTABLE »

Le policier demande au jeune homme de se calmer, parce qu’il a été agressif envers plusieurs passants qui refusaient de lui donner de l’argent. Malgré le vent, on entend clairement le policier dire: «Si j’ai un autre appel pour toi, je t’attache une heure après le poteau, et je te le jure, regarde-moi dans les yeux [...]».

Interpellé par l’homme qui filme la scène, le policier lui répond simplement de s’éloigner.

Le SPVM dit avoir eu plusieurs appels à ce sujet.

«Les propos qu'on entend vers la fin de la vidéo sont inacceptables, inexplicables», a affirmé au Journal le commandant Ian Lafrenière.

Le patron du policier devrait le rencontrer dès ce matin, «et il y aura des suites», a-t-il ajouté, sans pouvoir préciser la nature des possibles conséquences.

QUATRIÈME APPEL

Selon le commandant Lafrenière, il s'agissait du quatrième appel pour la même personne itinérante, qui était agressive.

«Les policiers ont tenté de l'embarquer dans le véhicule pour qu'il se réchauffe, et lui ont offert d'aller le reconduire dans un abri, mais c'était impossible, il refusait. C'était une personne vulnérable, avec des problèmes de santé mentale.»

Ce sont finalement des passants qui ont proposé d’aller le reconduire dans un endroit chaud.

«Il faut ajouter que la sécurité du métro a demandé aux policiers de l’expulser, parce que trop agressif. Cela n’excuse en rien le commentaire inacceptable du policier», a pour sa part écrit le maire de Montréal, Denis Coderre, sur sa page Facebook.

M. Lafrenière s'est dit désolé de cet incident, alors que le SPVM vient de créer une unité spéciale afin de veiller sur les sans-abris durant les périodes de grand froid.

À peine six heures après avoir été publiée sur Facebook, la vidéo avait été partagée près de 8000 fois.

 

Commentaires