/news/currentevents
Navigation
LaSalle

Saisie record de chicha

Policier Laval
Photo courtoisie Dans un entrepôt du boulevard Newman à LaSalle, la police de Laval a découvert 2600 kilos de chicha.

Coup d'oeil sur cet article

La police a effectué la plus importante saisie de chicha de contrebande au Québec, hier à Montréal. Les 2,6 tonnes métriques de tabac étaient dissimulées dans un entrepôt de LaSalle.

La police a effectué la plus importante saisie de chicha de contrebande au Québec, hier à Montréal. Les 2,6 tonnes métriques de tabac étaient dissimulées dans un entrepôt de LaSalle.

C’est une enquête de cinq mois menée par l’escouade ATA de la police de Laval, luttant contre l’alcool et le tabac de contrebande, qui a culminé hier. Dans un mini-entrepôt du boulevard Newman, à LaSalle, les policiers ont fait l’étonnante découverte.

Ils y ont trouvé pas moins de 435 caisses contenant chacune six kilos de tabac de narguilé de marque Al-Fakher, pour un total d’environ 2,6 tonnes métriques.

La police évalue la saisie à environ 240 000 $.

PERQUISITIONS ET ARRESTATIONS

Le tabac est illégal puisqu’aucun droit n’avait été acquitté pour celui-ci.

La police a mené quatre perquisitions, dans des résidences et des entrepôts de Montréal et de Laval, et deux dans des véhicules.

Trois hommes dans la cinquantaine ont été arrêtés et un quatrième était recherché, hier soir.

Les policiers ont aussi découvert et saisi une somme de 10 000 $ en argent comptant. Deux véhicules ont de plus été saisis.

TABAC AROMATISÉ

L’enquête a démarré il y a cinq mois après la réception d’une information selon laquelle un individu vendait du tabac illégalement dans un dépanneur et un bar.

De fil en aiguille, les policiers en sont venus à l’opération d’hier.

La chicha est en quelque sorte un type de tabac auquel est mélangée une substance semblable à la mélasse. Des arômes de fruits sont aussi incorporés au mélange.

Le tabac est fumé à l’aide d’une pipe à eau.

La consommation de chica inquiète les autorités de la santé depuis quelques années, au Québec et ailleurs.

BANALISATION

La grande accessibilité de ce produit et la banalisation de son usage laissent craindre une recrudescence de consommation de tabac, chez les jeunes.

De plus, les arômes incorporés au tabac peuvent laisser croire qu’il est plus inoffensif. Or, il n’en est rien.

La police de Laval estime que cette saisie est sans aucun doute la plus importante jamais effectuée au Québec. En mars 2011, la GRC avait mis la main sur 2,3 tonnes de chicha.

Commentaires