/sacchips
Navigation
American Apparel

American Apparel: à un poil de venir à Montréal

Une succursale American Apparel montre depuis hier des mannequins avec des poils pubiens

RE_2014_01_17T031134Z_397465179_GM1EA1H0UZG01_RTRMADP_3_USA_JPG
REUTERS

Coup d'oeil sur cet article

Dans le but de promouvoir la beauté naturelle des femmes, une boutique American Apparel de New York expose depuis jeudi des mannequins avec des poils pubiens et des vêtements transparents.

Le but de cette vitrine dans le quartier Lower East Side de New York? Faire réfléchir les passants, affirme Ryan Holiday, directeur du marketing d’American Apparel.

«Cette vitrine de la Saint-Valentin a été créée pour inviter les passants à explorer l’idée de ce qui est "sexy"et qu’ils soient à l’aise avec la femme au naturel», a-t-il expliqué.

Pour l’instant, il ne faut pas s’attendre à voir de tels mannequins dans les vitrines des rues Sainte-Catherine ou Saint-Denis. Les magasins montréalais n’ont reçu aucune directive en ce sens et ont pour la plupart appris l’existence de ces mannequins par Internet, nous a-t-on dit.

«Ce n’est que dans un magasin pour le moment», a précisé M. Holiday, joint à son bureau de Californie.

Commentaires positifs

Selon M. Holiday, les commentaires reçus jusqu’à maintenant sont positifs.

«Nous avons hâte de recevoir davantage de commentaires. L’idée derrière tout ça est de célébrer la beauté naturelle, et nous avons la même derrière nos publicités, alors que nous refusons d’adhérer aux standards de l’industrie en modifiant les photos, par exemple.»

Ce n’est pas la première fois que cette compagnie, dont le siège social est basé à Los Angeles, fait parler d’elle. On lui a déjà reproché de montrer des mannequins ayant l’air beaucoup trop jeunes pour porter les petites tenues sexy ou encore de vendre des chandails avec des dessins discutables, souvent à double sens.

Commentaires