/entertainment/tv
Navigation
La voix

Une Acadienne à «The Voice» en France

L’Acadienne Caroline Savoie séduit les quatre coachs avant de choisir Mika

Caroline Savoie
photo courtoisie Depuis son passage à The Voice, Caroline Savoie reçoit des tonnes de messages d’encouragement sur Twitter et Facebook. «Je suis trop émue!» dit-elle en entrevue.

Coup d'oeil sur cet article

Après Stéphanie Bédard en 2012 et Nadja en 2013, une autre chanteuse canadienne brille à The Voice en France.

Après Stéphanie Bédard en 2012 et Nadja en 2013, une autre chanteuse canadienne brille à The Voice en France.

Samedi sur TF1, Caroline Savoie a séduit les quatre coachs durant les auditions à l’aveugle. La jeune Acadienne de 19 ans, qui étudie présentement à Granby, a renversé le panel avec une relecture bien personnelle du célèbre Ain’t No Sunshine de Bill Withers. Sa voix rauque, juste, chaleureuse et puissante a immédiatement charmé Florent Pagny, qui s’est retourné en premier, suivi par Jenifer. Garou et Mika. Les quatre stars ont vendu leur salade avec énergie pour convaincre l’auteure-compositrice-interprète de joindre leur équipe. Qualifiée de «perle rare» par Garou, Caroline a finalement opté pour Mika. «On a complètement oublié la chanson originale, a déclaré le chanteur britannico-libanais. Tu as une technique qui s’entend, mais tu montres une émotion. Tu peux faire des disques et ça peut marcher. Y’a aucun doute dans ma tête.»

En entrevue au Journal de Montréal, Caroline Savoie raconte son expérience avec fébrilité. «Au début en coulisses, tout allait bien, mais les nerfs m’ont pogné quelques minutes avant de monter sur scène. J’étais incapable de fonctionner! Les caméras de télévision, c’est stressant au boutte!»

SUR INVITATION

Caroline Savoie s’est présentée à The Voice en France après avoir reçu une invitation des producteurs. «Ils ont laissé un message sur Facebook. Au début, je pensais que c’était une blague. Quand j’ai vu que c’était sérieux, j’ai dit : «OK! J’vais le faire pour le fun!» J’en revenais pas!»

Caroline Savoie a enregistré son audition en novembre dernier. Tenue au secret, elle disait à ses proches qu’elle allait en France pour donner des concerts. Réussira-t-elle survivre aux duels et accéder auxdirects? La principale intéressée garde le silence. Nous le saurons dans quelques semaines, quand la prochaine étape du concours sera diffusée.

UN PASSAGE SOUS-TITRÉ

Originaire de Moncton au Nouveau-Brunswick, Caroline Savoie a commencé à écrire des chansons à 12 ans. Au cours des dernières années, elle est notamment repartie avec les prix du Théâtre Capitol de Moncton, du Festival acadien de Caraquet, puis du Festival d’automne de Kedwick. Elle a partagé la scène avec des artistes comme Radio Radio, Lisa Leblanc et Jonathan Painchaud, en plus d’avoir sorti deux mini-albums : Just Sayin’ en 2011 et Laisse-moi rêver en 2013.

Sans surprise, l’accent acadien de Caroline a donné du fil à retordre aux coachs de The Voice, la plus belle voix. TF1 a même ajouté dessous-titres durant son audition. «Tu comprends bien le français?» a demandéJenifer. «Je suis francophone!» a répondu la candidate.

«Ça va buster les sous-titres!» a lancé Florent Pagny quelques secondes plus tard.

«Garou me comprenait parce qu’il est Québécois, mais les autres devaient se concentrer, explique Caroline. J’ai essayé de leur expliquer où était le Nouveau–Brunswick, mais je suis pourrie en géographie!»

DEVANT 9 MILLIONS DE PERSONNES

The Voice continue de triompher dans les cotes d’écoute en France. Samedi soir, plus de 8,8 millions de téléspectateurs étaient au rendez-vous, permettant à TF1 d’obtenir 39,5 % de part de marché.

Depuis son passage au populaire concours, Caroline reçoit des tonnes de messages d’encouragement sur Twitter et Facebook. «Je suis trop émue. Mes vidéos ont été partagées des centaines de fois en quelques heures!»

Les médias français semblent aussi avoir adopté Caroline. Le site web du Figaro lui consacre un article complet.

 

Commentaires