/travel/destinations
Navigation
Eden Roc

Hôtel mythique au goût du jour

Coup d'oeil sur cet article

MIAMI BEACH, Floride | Imaginez la scène: Marilyn Monroe descend lentement l’escalier et croise le regard de Frank Sinatra­­, qui l’observe depuis le bar central, sirotant un whisky sur glace. Cette scène – totalement imaginée – est peut-être arrivée dans le lobby de l’hôtel Eden Roc Miami Beach il y a un demi-siècle.

À l’époque, l’hôtel s’appelait encore Eden Roc Renaissance et était l’un des établissements préférés du tout-Hollywood et de vedettes en tous genres. S’y croisait en effet le monde du cinéma, de la politique et du divertissement. Elizabeth Taylor, Liberace, Katharine Hepburn et Humphrey Bogart, pour ne nommer que ces personnalités, y ont posé leurs valises. Cette habitude ne semble pas avoir changé puisque nous avons croisé pendant notre séjour un des acteurs de la série Mad Men qui s’y est marié.

Bâti en 1956 par l’architecte Morris Lapdus­­, l’Eden Roc, ce bijou de la période art déco, a su préserver certains détails de cette époque comme les façades, le bar central, les sols, l’escalier ou bien encore sa fameuse enseigne en néon.

Aujourd’hui, l’Eden Roc a fait peau neuve, une peau qui lui a coûté la bagatelle de 250 M $ en frais de rénovation. Le résultat est un joli mélange qui oscille entre ce prestigieux passé et une certaine modernité.

Marilyn n’a pas eu la chance de s’offrir un massage au ELLE SPA, le premier de la marque en Amérique du Nord, réparti sur 22 000 pieds carrés et trois étages, ni de manger au 15 Steps, qui vient d’ouvrir ses portes et de donner à l’établissement une raison supplémentaire d’y séjourner. Le restaurant est dirigé par le chef Mark Henry.

La capacité actuelle de l’hôtel n’a plus rien à voir avec celle de 1956. L’adjonction d’une tour comprenant 450 chambres porte à 631 le nombre total de chambres. La clientèle est aujourd’hui composée pour moitié de groupes d’affaires et pour l’autre de touristes.

Image de marque

Autre signe qui montre que l’Eden Roc est un hôtel ancré dans le 21e siècle: l’utilisation des réseaux sociaux. «Nous avons une gestionnaire de communauté qui a été employée à plein temps pour animer la communauté virtuelle autour de l’hôtel, Twitter, Facebook, Instagram notamment, dit Jim Mauer, le directeur de l’établissement. Nous croyons surtout à la force des réseaux sociaux, car ce sont les clients eux-mêmes qui les font vivre et qui vont véhiculer la bonne image de l’hôtel.»

Parmi les autres points forts de l’hôtel, on retiendra la beauté des lieux, un accès direct à la plage depuis l’hôtel et un accès direct à la location de matériel de sports nautiques comme le jet-ski et le paddle-board. Avec un temps de vol Montréal-Miami de moins de quatre heures, l’Eden Roc rend le mythe hôtelier­­ très accessible pour un voyage d’affaires­­ ou une escapade amoureuse.


 

Commentaires