/travel/destinations
Navigation

La Savoie, entre lacs et montagnes

Coup d'oeil sur cet article

Choisissez un sommet d’un blanc éclatant sur fond bleu, un lac couleur émeraude entouré de sapins, un magnifique village de pierres aux balcons fleuris. Typique d’une carte postale, me direz-vous. Pourtant, tout cela existe. C’est en Savoie, un département collé entre l’Italie et la Suisse.

À l’opposé des immenses étendues, la Savoie regorge de villages et de sommets qui gravitent les uns sur les autres. Zoom sur cette superbe région de France qui fait le bonheur des randonneurs.

LE «BIEN VIVRE» À LA SAVOYARDE

Si le bonheur est dans le pré, il est certainement en Savoie, sublime région qui choie les amateurs de plein air. Entre sports intenses ou simple prélassement, cet endroit de verdure et de pics offre un vaste choix d’activités. D’abord, on dépose les valises à Chambéry, capitale historique de la Savoie, où trône en plein centre-ville la célèbre fontaine des éléphants.

Située dans une vallée entourée de montagnes et à proximité du Lac du Bourget, le plus grand de France, Chambéry a tout le charme d’une ville italienne, sans vraiment l’être. Des places piétonnes immenses avec terrasses, comme la Place St-Léger, et des portiques avec boutiques chics sur la rue de Boigne. On s’aventure dans le dédale de petites rues aux façades pastel, comme la rue Croix D’or ou la rue Juiverie.

Après avoir passé trois jours et deux nuits à arpenter la ville et ses environs, il est temps d’aller grimper des sommets. Direction Bonneval sur arc, en haute Maurienne, à 1850 m d’altitude. Ce village savoyard situé en plein cœur du parc national de la Vanoise­­ est classé parmi les 150 plus beaux villages de France! Ici, les amoureux de la nature seront gâtés. Chalets typiques en pierres et balcons fleuris et produits vendus directement à la ferme viennent séduire quiconque avide de calme et de volupté.

Pour vous la jouer «local», louez un de ces superbes chalets pour la semaine et profitez des randonnées, qui démarrent à 5 min du village. Le trek du Refuge du Carro est sûrement le plus coriace, 3 h 45 pour se rendre au sommet, mais ça vaut l’effort. Entourée de glaciers avec une vue sur les plus hauts sommets, cette randonnée demeure une des plus belles de la région.

Pour les cyclistes, le col de l’Iseran est un beau défi à relever. Une grimpette qui vous mènera à 2745 m d’altitude.

N’oubliez pas que la fatigue s’installe vite dès qu’on se trouve en altitude. Prévoyez des pauses régulières en marchant ainsi que du ravitaillement – eau, barres de céréales et crème solaire!

Non loin de là se trouve le col du Mont Cenis, petit, mais ô combien magnifique, avec son lac couleur émeraude à 2000 m d’altitude... Mais ce paysage ne se limite pas aux espaces, il détient une autre richesse: celle de la gastronomie.

LE BONHEUR EST DANS L’ASSIETTE

Découvrir la Savoie, c’est aussi s’initier aux charmes de sa gastronomie! Beaufort, reblochon et tomme de Savoie, les fromages de Savoie tiennent une place d’honneur.

Cette cuisine gourmande est constituée de produits du terroir avec, bien sûr, les produits pêchés dans les lacs de Savoie: carpe, perche, omble-chevalier et lavaret.

Dans le respect de la tradition, la cuisine savoyarde propose des plats authentiques, tels que la fameuse polenta et ses diots, mais aussi l’incontournable tartiflette, le divin gratin de crozets, sans oublier la fameuse fondue savoyarde. Toute cette gastronomie riche en produits du terroir reflète la culture, mais aussi les coutumes qui dépendaient, autrefois, de la rudesse du climat et des montagnes.

 

Commentaires