/homepage
Navigation
Santé

L'ABC de l’hygiène dentaire

Dentist
illustration benoit tardif, colagene.com Suggestion: en ce début d’année, faites-vous un cadeau pour accompagner vos résolutions du Nouvel An: une brosse électrique ou une bonne brosse manuelle et de la soie dentaire, et consacrez cinq minutes par jour à votre bouche.

Coup d'oeil sur cet article

Prenez des restants de repas, déchets de cuisine et autres ingrédients de même nature, conservez-les dans un milieu humide, fournissez-leur quelques souches bactériennes pour aider le processus de transformation et vous obtenez un excellent compost. Voilà qui sera bénéfique pour vos fleurs et les légumes de votre jardin.

Prenez des restants de repas, déchets de cuisine et autres ingrédients de même nature, conservez-les dans un milieu humide, fournissez-leur quelques souches bactériennes pour aider le processus de transformation et vous obtenez un excellent compost. Voilà qui sera bénéfique pour vos fleurs et les légumes de votre jardin.

Malheureusement, le compost n’est d’aucune utilité pour les dents et les gencives.

Je dirais même qu’il est nocif, ce qui ne vous surprendra pas.

Laisser en place des résidus de repas pendant plusieurs jours équivaut à générer son propre compost et à créer un milieu tout à fait insalubre dans sa propre bouche, à l’entrée de tout son appareil diges­tif. Ce n’est pas une image réjouissante.

BACTÉRIES PERMANENTES

Il n’est pas important de connaître le nom latin de toutes les bactéries qui vivent en permanence dans votre bouche. Dites-vous qu’elles sont là et se délectent des aliments que vous y laissez.

Vous aurez compris que je m’adresse ici à ceux qui auraient une tendance à la paresse ou à la négligence.

L’hygiène buccale est sans doute le sujet de discussion le plus inintéressant qui soit. C’est peut-être l’activité la plus ennuyante de la journée, mais certainement une des plus valables comme investissement à long terme dans sa santé. Elle exige un petit effort.

Allons à l’essentiel: les dents doivent être brossées et GRATTÉES. On n’en sort pas. Ce n’est pas difficile à comprendre. Par un phénomène tout à fait naturel, la surface de la dent se couvre d’une pellicule qui doit être enlevée régulièrement et complètement. Si elle y demeure, des particules alimentaires s’y incorporent et adhèrent à leur tour à la dent.

Ce n’est pas tout, les aliments qui se retrouvent entre les dents s’installent confortablement si on ne va pas les déloger mécaniquement.

Oubliez les rince-bouche qui ne font que vous donner une illusion que votre bouche est propre parce qu’elle devient fraîche instantanément et sent bon pour quelques minutes. Malheureusement, ça prend une brosse et de la soie dentaire.

Il faut tout faire pour récurer la surface des dents. Les brosses électriques sont d’ailleurs une invention géniale. Elles permettent un brossage sans effort et très complet. Elles sont aussi l’idéal pour les personnes qui ont des problèmes de motricité. On vend aussi des brossettes qu’on peut passer entre les dents pour nettoyer facilement les espaces en toute occasion et discrètement.

On ne peut jamais vraiment évaluer les résultats d’une bonne hygiène, sauf à très long terme. Les dentistes connaissent par contre les méfaits immédiats de la négligence. Par le contact constant avec le «compost» buccal, les gencives vont évidemment développer des maladies, de l’inflammation, possiblement saigner, être douloureuses, ce qui déclenche le cercle vicieux infernal des problèmes et infections des gencives. Si la gencive est enflée, plus de nourriture pourra se loger entre elle et la dent. Si elle est sensible, il sera plus difficile de nettoyer les dents.

ÊTES-VOUS SI PRESSÉ ?

Mais, pour l’instant, ne tenez pas compte des maladies qui peuvent vous faire perdre des dents. Pensez plutôt à ce que vous avalez et qui ne fait pas partie de votre dernier repas. Pensez à votre image, à votre haleine, à la personne qui vous embrasse, à n’importe quoi, mais nettoyez votre bouche minutieusement au moins une fois par jour: pendant au moins deux petites minutes.

Pensez aux conséquences. Faute de dents, il serait triste que vous soyez un jour réduit à ne manger que des compotes...

 

Commentaires