/homepage
Navigation
Santé

Un petit tour au Sud ?

Vacation at the beach
photo Fotolia L’eau est une source importante de contamination. Ne consommez que des boissons qui auront été décapsulées devant vous et n’acceptez pas de glaçons .

Coup d'oeil sur cet article

Le mercure descend et vous brûlez d’envie d’en faire autant en sortant votre maillot et vos bermudas du placard pour faire une petite visite plus bas? Vous avez de la chance! Vous en aurez également si, en ne modifiant rien à vos habitudes alimentaires, la tourista ne vous rend pas aussi visite…

Le mercure descend et vous brûlez d’envie d’en faire autant en sortant votre maillot et vos bermudas du placard pour faire une petite visite plus bas? Vous avez de la chance! Vous en aurez également si, en ne modifiant rien à vos habitudes alimentaires, la tourista ne vous rend pas aussi visite…

Pour certaines destinations, comme l’Amérique latine ou l’Asie du Sud-Est, si vous n’êtes pas prudent, vous avez plus ou moins une chance sur deux de faire connaissance avec la tourista! Et, à peu près une chance sur cinq d’être forcé de garder le lit pendant au moins une journée…

LA TOURISTA

En voyage, les problèmes de transit intestinal sont associés aux changements d’habitudes alimentaires et de conditions de vie. Une alimentation différente parfois plus épicée qu’à l’habitude, cocktails exotiques, alternance entre le chaud et le froid, et changement de rythme sont autant de circonstances qui peuvent accélérer le transit intestinal.

Également appelée «diarrhée du voyageur», la tourista est une toxi-infection alimentaire qui résulte de la consommation d’aliments qui contiennent suffisamment de bactéries ou de parasites nocifs pour vous rendre malade. Dans certains pays, les occasions de contamination des aliments sont nombreuses. La fertilisation de cultures avec des excréments, le transport d’aliments et la conservation de ceux-ci dans des conditions inappropriées et une réfrigération déficiente sont autant de facteurs qui peuvent participer à leur contamination.

Généralement, les symptômes de la tourista se manifestent environ trois ou quatre jours après l’arrivée à l’étranger, mais ils peuvent se manifester n’importe quand ou même après votre retour au pays. Habituellement, elle se caractérise par trois à huit selles liquides par jour, des nausées, des douleurs abdominales et, parfois, s’accompagne d’une faible fièvre. Il peut se passer jusqu’à une semaine avant le retour à l’état normal bien que la plupart des personnes se rétablissent en un ou deux jours.

Beaux souvenirs de voyage! La tourista peut cependant être évitée en observant rigoureusement des règles simples d’hygiène personnelle et en prenant des précautions de base pour vous assurer de la salubrité des aliments que vous consommez. Les conseils ci-après vous permettront de ne pas regretter d’avoir choisi d’être dans le sable plutôt que dans la neige!

 

Commentaires