/news/politics
Navigation
Noyade

La coroner recommande que les nouvelles normes soient étendues à toutes les piscines privées

piscine privée résidentielle
Photo Archives / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Brendon Bellefleur Isabelle, âgé de deux ans et demi, s’est noyé accidentellement dans la piscine familiale le 12 juillet 2012, à Sainte-Anne-des-Plaines, dans les Laurentides.

Le drame s’était produit dans la piscine hors terre située près de la résidence. Selon la coroner, l’enfant est probablement tombé dans l’eau alors qu’il tentait de récupérer un jouet, lors d’un moment d’inattention des parents, et sa mort est accidentelle.

Malgré les tentatives de réanimation, le décès de l’enfant avait été constaté à son arrivée à l’hôpital.

Dans son rapport, la coroner a souligné que «cette noyade aurait pu être évitée par l’application des nouvelles normes du règlement sur la sécurité des piscines résidentielles, si celles-ci avaient une portée universelle pour toutes les piscines, sans égard à l’année d’installation».

Elle recommande aussi au ministère des Affaires municipales de donner un délai de deux ans aux propriétaires de piscines antérieures au 22 juillet 2010, afin de se conformer à ces normes.

 

Commentaires