/news/currentevents
Navigation
enquête | Laval

Tabac de contrebande, armes à feu et argent comptant dans l’entourage du parti de Marc Demers

Le père d’un conseiller municipal est dans l’eau chaude à la suite d’une enquête policière

Ray Khalil
photo courtoisie Ray Khalil et Marc Demers ont tous deux fait campagne au sein du Mouvement lavallois en vue des élections du 3 novembre dernier.

Coup d'oeil sur cet article

Ray Khalil, un élu de la nouvelle administration municipale de Laval, est le fils et l’employé d’un suspect accusé à la suite de perquisitions dans une affaire de contrebande de tabac, a découvert notre Bureau d’enquête.

Ray Khalil, un élu de la nouvelle administration municipale de Laval, est le fils et l’employé d’un suspect accusé à la suite de perquisitions dans une affaire de contrebande de tabac, a découvert notre Bureau d’enquête.

Marc Demers, ancien policier de Laval qui a succédé au maire Gilles Vaillancourt l’automne dernier en promettant de faire le ménage à l’Hôtel de ville, se retrouve rapidement avec un premier problème dans sa cour.

Une quantité importante de tabac présumé de contrebande, plusieurs dizaines de milliers de dollars en liasses d’argent comptant et de nombreuses armes à feu qui auraient été entreposées illégalement; cet arsenal a été découvert par la police de Montréal (SPVM) en juin 2013 dans le garage de la somptueuse résidence de Georges Khalil, dans le quartier Sainte-Dorothée, à Laval.

Soirées de financement

Qui est Georges Khalil? Il est le père et patron de Ray Khalil, un jeune conseiller municipal qui a été élu le 3 novembre dernier dans le district de Sainte-Dorothée.

Les deux hommes travaillent ensemble quotidiennement. Ray se présente comme le gérant du restaurant Lordia, qui appartient à son père.

Le conseiller municipal est également responsable du service de traiteur du Lordia, qui fournit des clients de prestige comme l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), apprend-t-on dans divers documents officiels dont nous avons obtenu copie.

En tout, trois candidats au scrutin lavalois ont tenu des soirées de financement au restaurant Lordia, avant les élections de novembre.

Le propriétaire du Lordia a reçu la visite des enquêteurs du SPVM dans le cadre du projet Mélasse, qui s’attaque à un réseau allégué de trafiquants de tabac de contrebande.

Mystérieuse marchandise

Un rapport de perquisition consulté par notre Bureau d’enquête relate comment un homme serait allé porter de la marchandise de contrebande chez Georges Khalil.

«Plusieurs caisses ont été déchargées dans le garage de la résidence. C’est Georges Khalil qui a reçu les caisses à la résidence», peut-on lire.

On apprend aussi que 24 caisses de marchandise suspecte avaient été chargées dans un véhicule Hyundai Sonata avant la livraison.

Dans le cadre du projet Mélasse, les policiers pensent demander le dépôt d’accusations de fraude et possession de biens criminellement obtenus, selon nos informations. De telles accusations n’ont pas encore été déposées.

Cependant, des accusation pour usage négligent d’arme à feu et possession d’une arme obtenue lors de la perpétration d’une infraction ont immédiatement été portées contre Georges Khalil, à la suite de la perquisition. Il doit revenir en cour le 12 mars prochain.

– Avec la collaboration de Yves Poirier, TVA Nouvelles.


Selon la police, les contrebandiers allégués suivis lors de l’opération Mélasse importaient principalement du tabac à chicha provenant des États-Unis.

 

Commentaires