/news
Navigation
L’Isle-Verte

L’Isle-Verte : quatre personnes manquent toujours à l’appel

L'Isle-verte
Photo Archives / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

L’ISLE-VERTE – La Sûreté du Québec a mentionné lundi que quatre personnes manquaient toujours à l’appel à la suite de l’incendie de L'Isle-Verte, dans le Bas-Saint-Laurent, qui a coûté la vie à 28 personnes. Les fouilles sont terminées.

Le bureau du coroner a souligné que 17 personnes avaient été formellement identifiées. Ce nombre pourrait augmenter puisque des analyses de restes humains doivent être effectuées.

«Nous demeurons confiants de parvenir à les identifier grâce aux analyses en laboratoire », a déclaré la porte-parole du coroner Geneviève Guilbeault.

Dorénavant, le nom des victimes sera divulgué directement sur le site Internet du Bureau du coroner, une fois que les familles auront été informées. «Il n’y aura pas d’autres communiqués d’émis dans ce dossier par notre bureau», a précisé Mme Guilbeault.

«Aucune cause, y compris celle de l’incendie criminel, n’est écartée à cette étape-ci de l’enquête», a réaffirmé le lieutenant Guy Lapointe de la Sûreté du Québec. Déjà, les agents s’affairaient à retirer les toiles qui isolaient la scène de l’incendie. «Nous remettons la scène aux autorités municipales qui prendront les mesures nécessaires pour assurer la sécurité du public», a expliqué le porte-parole de la Sûreté du Québec.

L’enquête se poursuivra à l’aide des preuves saisies sur les lieux et par un examen minutieux de la centaine de témoignages recueillis à L'Isle-Verte. «Il est possible que nous ayons à rencontrer certains témoins de nouveau, dans cette phase de l’enquête», a ajouté le lieutenant Lapointe.

Des chimistes et des électriciens seront mis à contribution pour découvrir l’origine de l’incendie qui a ému tout le Québec.

Commentaires