/homepage
Navigation
Sortir

Un zeste de sud dans votre assiette

La cuisine de type smokehouse gagne en popularité dans la région de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Malgré la neige et le froid de l’hiver québécois, la chaleur et la convivialité des barbecues ne sont pas si loin de nous. Il suffit d’aller dans un restaurant de type smokehouse pour y trouver un peu de réconfort, en attendant l’été.

Malgré la neige et le froid de l’hiver québécois, la chaleur et la convivialité des barbecues ne sont pas si loin de nous. Il suffit d’aller dans un restaurant de type smokehouse pour y trouver un peu de réconfort, en attendant l’été.

C’est parce qu’ils adoraient faire des barbecues à la maison, entre amis, qu’Étienne Lacaille et Jonathan Nguyen ont eu l’idée d’ouvrir leur propre restaurant, Le Boucan, dans la Petite­­-Bourgogne. Au menu: des côtes levées, du porc effiloché et du poulet BBQ, entre autres.

M. Nguyen, qui est également le chef de l’établissement, a fait plusieurs voyages dans le sud des États-Unis pour s’imprégner de cette cuisine et a fait le tour des compétitions culinaires de ce genre pour trouver ce qui plairait le plus aux Québécois.

«On a décidé d’y aller dans les saveurs qui, selon nous, marcheraient le mieux à Montréal, en y ajoutant une touche québécoise. On utilise du bois d’érable et du bois de pommier pour le fumage, deux arbres qu’on retrouve beaucoup ici», a précisé M. Lacaille.

Ils ont également adapté le traditionnel porc effiloché, en le mettant sur la poutine. C’est d’ailleurs un de leurs grands succès.

« Comfort food »

Que ce soit La Nouvelle-Orléans ou Memphis, ces deux villes sont reconnues pour leur viande fumée, mais aussi pour leur caractère festif. C’est ce que les deux propriétaires ont voulu insuffler­­ à leur restaurant.

«Le barbecue, ça rime plus avec l’été au Québec, alors les gens viennent ici en hiver pour se réconforter et aussi en été sur notre terrasse, pour le côté plus festif des barbecues», a poursuivi M. Lacaille.

Lors de ses voyages dans le sud des États-Unis, M. Nguyen a été marqué par la convivialité des habitants de cette région, alors que les restaurateurs n’hésitaient pas à partager des trucs et des recettes avec lui.

Jusqu’à épuisement des stocks

À Verdun, le Blackstrap BBQ est l’un des restaurants les plus populaires de la rue Wellington. Ouvert en octobre 2012, ce smokehouse ne propose que du «frais du jour». Ainsi, une quantité limitée de viande fumée est servie chaque jour.

«On a deux fumoirs “Old Hickory” que l’on a importés de Cape Girardeau, au Missouri. La viande y est fumée durant 16 heures. On ferme le restaurant lorsque nos stocks sont épuisés», a expliqué la copropriétaire Clara Barron.

Son mari, Dylan Kier, s’intéresse depuis un bon moment à la cuisine BBQ. Ensemble, ils ont décidé d’aller faire le tour du sud des États-Unis pour visiter tous les restaurants de type smokehouse qu’ils croiseraient, et ainsi voir comment on y préparait la viande. Ce périple d’une dizaine de jours les a menés notamment à St. Louis, Nashville, Kansas City et Memphis.

On retrouve donc un peu de chacune de ces villes dans leur petit, mais très chaleureux restaurant.

 

Commentaires