/news/currentevents
Navigation
Internet | Entreprise

Une entreprise familiale, mais pas pour la famille

Feras Antoon
Photo Courtoisie Feras Antoon, directeur Manwin.

Coup d'oeil sur cet article

L’immense toile de sites pornographiques revient en quelque sorte dans la famille puisque Feras Antoon est le beau-frère de l’un des créateurs du site à l’origine de la multinationale, Stéphane Manos.

L’immense toile de sites pornographiques revient en quelque sorte dans la famille puisque Feras Antoon est le beau-frère de l’un des créateurs du site à l’origine de la multinationale, Stéphane Manos.

Celui-ci a créé, avec l’aide de quatre de ses amis, le premier des sites du groupe au début des années 2000. La plupart d’entre eux sortaient tout juste d’un baccalauréat en ingénierie de l’université Concordia.

Très rapidement, leur entreprise, appelée Productions Mansef, a pris de l’expansion. Elle comptait 250 employés en 2009, selon des documents de Cour. Les jeunes entrepreneurs avaient aussi créé Brazzers, Tube8 et PornHub. C’est au cours de cette période que Feras Antoon et David Tassillo ont été recrutés.

Mais les ennuis ont commencé à partir de 2009, lorsque le Service secret des États-Unis a saisi 6,4 M$ US qui se trouvaient dans l’un des comptes de la compagnie au Delaware. Les enquêteurs craignaient que l’entreprise ne soit une vitrine illégale pour effectuer des transferts de fonds.

L’histoire s’est terminée par un règlement à l’amiable au cours duquel Productions Mansef a accepté de payer 2,2 M$ US. C’est à cette période qu’ils vendent leur entreprise à Fabian Thylmann, un Allemand qui travaillait déjà dans l’industrie de la pornographie.

Du porno au condo

Au moins quatre des cinq amis qui dirigeaient le réseau de sites pornographiques sous le nom Mansef Productions sont restés en affaires et investissent maintenant dans le secteur immobilier.

Ils sont partenaires financiers d’un luxueux projet de 600 condos à Chomedey, appelé Lumière Condominium.

L’un d’entre eux a également indiqué sur sa page Facebook travailler en ce moment sur un projet immobilier au Moyen-Orient. Il révèle aussi vouloir s’attaquer au marché américain où il a déjà acheté des appartements et des résidences dans le secteur branché de South Beach à Miami.

 

Commentaires