/misc
Navigation

Ville intelligente : rien ne sera gagné d'avance pour le maire Coderre

Coup d'oeil sur cet article

Je rebondis sur le billet «Vite, le libre et les données ouvertes à la ville » écrit par l'ami Michel Dumais dans lequel il prône l'urgence de l'utilisation par la ville des logiciels libres et de données ouvertes dans le contexte de son plan de « ville intelligente ». J'abonde assurément dans le même sens. Comme je le mentionnais récemment, j'espère aussi que la Ville déploiera des efforts particuliers pour travailler avec de jeunes pousses de la région, qui regorge de talents et de volonté de changement.

Mais la partie n'est pas gagnée d'avance pour le maire Coderre. En effet, mon propre enthousiasme a été refroidi par « l'inquiétude » de Jean-Yves Hinse, Directeur principal, capital humain à la Ville de Montréal qui, interrogé à la Commission des finances chargée d’étudier le budget 2014 de l’Administration Coderre, a déclaré

« T’as beau envoyer des photos, si les gens disent « je l’ai eue la photo, arrêtez d’en envoyer des photos, je sais qu’il y a une problématique » d’une part, d’autre part juste s’assurer qu’il y a effectivement une rétroaction. Alors au-delà des technologies, développer une application 3A ou les nids-de-poule, ce n’est pas grand-chose, on parle de 3 à 400 000 dollars à peu près, mais on est très inquiet de la charge de travail, car là c’est une transformation majeure et significative dans vos façons de faire dans vos arrondissements »

Le maire Denis Coderre a réagi en s'adressant à Harout Chitilian (qui annonçait récemment le bureau de projet de la ville intelligente) : « J’en profite pour vous demander de donner un cours aux gens du capital humain, qui n’ont pas compris cette semaine la réalité des applications et l’utilisation des technologies de l’information pour offrir un service de qualité aux citoyens »

Harout Chitilian a conclu en disant : «Il ne faut pas partir avec l’idée qu’on n’a pas les ressources de le faire. Notre administration a une vision de voir la ville devenir intelligente et on va le faire. Ce n’est pas le genre de réaction qu’on attend, on veut une collaboration avec les fonctionnaires.»

Mes antennes me disent que M. Chitilian semble tout à fait l'homme de la situation dans le dossier, mais je pense que, sans relâcher la pression, l'Administration aura besoin de plus de cent jours au pouvoir pour qu'on commence à voir des changements de mentalité en matière de technologie de l'information.

2 commentaire(s)

apouchkine dit :
10 février 2014 à 8 h 44 min

D'abord Montréal a besoin d'un maire intelligent!! LOL

Michel Roy dit :
10 février 2014 à 10 h 11 min

J'ai travaillé a la ville pendant 30 ans. J'ai développé avec un ingénieur en informatique une application qui permet d'afficher les parcours de neige lors des chargement de neige. D'avertir les citoyens. Le seul problème avec la ville ça fait 3 ans qu'on cherche a avoir les données des parcours après la pose de planches. Impossible nous dit t'on . J'ai déjà essayer de contacter 2 fois le maire Coderre par email, sans réponse. Et en plus on n'a jamais parlé de leur vendre. On veux juste les données de parcours de neige . Alors je ne pense pas que ça va changer très vite. Pendant ce temps la ville se plaint de la mauvaise fois des automobiliste. Le problème c'est eux et juste eux car le citoyen ne peut savoir lorsqu'il quitte le matin si il y aura une pose de planche pour la soirée. S'il ne revient pas a temps il pourrait avoir sont auto remorqué et la ville va continuer de dire que les citoyen ne collabore pas