/news
Navigation
Albanel

Le chien Tag se remet de ses blessures

LPO_PSJ_6059
Denis Hudon / Le Point du Lac-Saint-Jean / Agence QMI

Tag a pris du mieux depuis sa triste mésenvature. Après avoir reçu des soins dans une clinique vétérinaire, il reçoit maintenant à la maison toutes les attentions de ses maîtres.

Coup d'oeil sur cet article

L’enlèvement d’un chien au coteau Marcil sur le territoire d’Albanel la semaine dernière et qui été retrouvé en piteux état après avoir subi des sévisses en choquent plus d’un.

Les propriétaires du chien Tag, Émilie Morin et Dany Tremblay, sont indignés, mais heureux aujourd’hui puisque leur animal de compagnie prend du mieux. Il porte encore les séquelles de l’agression avec des marques sur la tête, sur le museau et derrière l’oreille droite. À cause de démangeaisons, Tag se gratte l’oreille, provoquant quelques saignements.

Cette triste histoire a commencé dans la nuit du 3 au 4 février. Au matin du 4, Dany Tremblay a constaté que son chien n’était plus à sa niche ni au bout de sa chaîne. « Il y avait un du sang sur la neige. J’ai tout de suite avisé les policiers de la S.Q. à Dolbeau-Mistassini », explique-t-il.

Le couple dit avoir apprécié l’aide des policiers, qui poursuivent leur enquête.

« Nous avons vécu dans l’angoisse et le doute toute la journée. Ce n’est qu’à la fin de l’après-midi que j’ai appris qu’un marcheur avait retrouvé un chien dans un fossé, sur la 23e Avenue, à Dolbeau-Mistassini, très mal en point », raconte Émilie Morin.

Laissé pour mort

Un véhicule du Refuge animal de Roberval (puisqu’il n’y a plus de ce genre de service dans la MRC Maria-Chapdelaine) s’est rendu sur place. La S.Q. Maria-Chapdelaine a aussitôt avisé le couple du coteau Marcil pour vérifier s’il ne s’agissait pas de leur animal. C’était bien Tag. Le marcheur aurait aperçu le chien et un sac de poubelle noir près de lui ainsi qu’une attache en plastique (tie wrap) autour du cou de l’animal.

« Celui qui a fait ça a voulu empêcher Tag de hurler et de respirer. En le jetant dans le fossé, il a certainement cru que le chien allait mourir. Nous avons retrouvé sur place du sang et des excréments de mon chien. Il était en très mauvais état et sa tête très enflée. On voyait plusieurs trous sur son crâne, frappé sans doute de plusieurs coups avec un objet quelconque », s’indigne Émilie Morin.

Le couple a embarqué le chien dans leur véhicule et une heure plus tard il était chez un vétérinaire à Alma pour faire soigner Tag.

Commentaires