/sports
Navigation
Sports | Bourses d’études jeunes athlètes

Le volleyball, une tradition familiale

Gabriel Chancy, capitaine de l’équipe de volleyball les Cheminots du Cégep
de Saint-Jérôme.
Gabriel Chancy, capitaine de l’équipe de volleyball les Cheminots du Cégep de Saint-Jérôme.

Coup d'oeil sur cet article

Actuellement capitaine de l’équipe de volleyball du Cégep de Saint-Jérôme, Gabriel Chancy a récemment été en nomination pour le titre de joueur de l’année dans la catégorie 21 ans et moins au gala de la Fédération de volleyball du Québec. Place à notre treizième finaliste au concours Bourses d’études jeunes athlètes du Journal de Montréal, Journal de ­Québec et RBC.

Actuellement capitaine de l’équipe de volleyball du Cégep de Saint-Jérôme, Gabriel Chancy a récemment été en nomination pour le titre de joueur de l’année dans la catégorie 21 ans et moins au gala de la Fédération de volleyball du Québec. Place à notre treizième finaliste au concours Bourses d’études jeunes athlètes du Journal de Montréal, Journal de ­Québec et RBC.

Les parents de Gabriel se sont connus sur un terrain de volleyball. Son père était entraîneur alors que sa mère était joueuse. Avec de tels modèles, pas étonnant que le jeune athlète ait développé une réelle passion pour ce sport!

«Tout petit, je suivais les matchs avec mes parents et je pratiquais mes touches sur le mur du garage», confie Gabriel. À l’âge de huit ans seulement, il maîtrisait déjà plusieurs techniques complexes habituellement développées plus tardivement par les autres joueurs, et prenait part à ses toutes premières compétitions. Dès lors, une longue série de victoires s’annonçaient pour ce joueur de volleyball des plus talentueux.

Jeune étoile montante

Sélectionné à trois reprises dans l’équipe relève du Québec en tant que plus jeune joueur, Gabriel a bien su tirer son épingle du jeu. En 2013, le jeune athlète a également évolué au sein de l’équipe nationale junior, en plus de participer au Championnat du monde junior en Turquie.

«Quand j’étudiais au Collège Jean-de-Brébeuf en cinquième secondaire, je faisais déjà partie de l’équipe collégiale de deuxième division. Je suis donc habitué à être le plus jeune de l’équipe» note le capitaine des Cheminots. « Gabriel est un athlète très sérieux, très discipliné et surtout très talentueux dans son sport», souligne Jonathan Brunet, entraîneur au volleyball masculin, division 1, au Cégep de Saint-Jérôme.

Même s’il maîtrise à merveille son sport, Gabriel se heurte parfois à quelques difficultés. «Lorsque nous devons travailler certaines techniques de base, je trouve parfois difficile de refaire ce que je contrôle déjà.

Mais puisque le volleyball est un sport d’équipe, il faut s’entraider», mentionne Gabriel. « Assez solide » dans sa tête au niveau de la tactique, comme il aime si bien le dire, le volleyeur avoue toutefois qu’il doit davantage développer sa force physique afin de continuer à évoluer à ce niveau. Les gestes techniques exigeant une incroyable puissance, de la vitesse et de la précision sont plutôt nombreux au volleyball.

Esprit d’équipe

La pratique du volleyball n’est pas seulement une question de performances physiques, c’est également une discipline qui demande une bonne dose d’introspection. Travailler en équipe demande effectivement énormément de patience, de compréhension et de constance, en plus d’une grande capacité d’adaptation. «Sur le terrain, il est essentiel d’avoir une excellente communication entre coéquipiers. C’est la base de l’esprit d’équipe et c’est aussi ce qui contribue au succès», note Gabriel. Pas étonnant que le réseau social du jeune joueur de volleyball soit presque exclusivement composé de ses partenaires de jeu puisque la bonne entente et la camaraderie règnent au sein du groupe!

Étudiant de première année en sciences de la nature au Cégep de Saint-Jérôme, Gabriel n’a pas encore de plan de carrière bien précis. Bien qu’il songe peut-être à se diriger vers le domaine de la santé, rien n’est encore décidé pour l’étudiant. Par contre, en ce qui a trait à son évolution sportive, le jeune homme est bien décidé à faire un jour partie de l’équipe nationale du Canada.

«Je donne le meilleur de moi-même, car à la fin de mes études collégiales, j’aimerais bien être recruté au sein d’une équipe universitaire», mentionne Gabriel qui souhaite un jour participer aux Jeux olympiques en volleyball intérieur ou en volleyball de plage.

Présentement meilleur passeur au niveau collégial division 1, le jeune athlète originaire de Montréal aura certainement l’embarras du choix lorsque viendra le temps de faire sa demande d’admission à l’université!

Commentaires